Vivre la gourmandise de Charlevoix!

Laiterie de Charlevoix

Vivre la gourmandise de Charlevoix!

Charlevoix… J’en avais beaucoup entendu parler. Plusieurs me le conseillaient. Et même si ce n’est qu’à une centaine de km de chez moi, je n’avais jamais exploré cette étonnante région regorgeante d’artisans. En tant que cuisinomane, je devais absolument découvrir cette destination gourmande, que tant de gens me vantaient. Beau temps mauvais temps, seul ou accompagné, c’est sur un coup de tête que j’ai décidé de partir à la découverte de Charlevoix!

Casse-croûte St Fidèle
Casse-croûte St Fidèle

Trois jours plus tard, je peux vous confirmer que tous les éloges face à cette région sont fondés… Et que vos vacances n’auront jamais eu aussi bon goût!

J’ai donc décidé de vous proposer un parcours pour épicuriens d’une part pour vous faciliter la tâche, et d’autre part, afin que vous quittiez Charlevoix avec le sentiment d’accomplissement.

Vendredi

Pour les amateurs de plein air, je vous conseille de partir le vendredi matin. Après un bon déjeuner, direction Sentier des caps à St-Tite-des-Caps, étant justement sur votre chemin pour Baie-St-Paul. Plusieurs parcours vous sont proposés; de 4km à 12km. À vous de choisir selon votre forme physique et votre motivation! Après s’être revigoré dans la nature pendant quelques heures, terminez votre chemin jusqu’à votre petit Bed and Breakfast, préalablement réservé sur le site de Tourisme Charlevoix

Sentier des Caps
Sentier des Caps

Petite fringale et exténué par votre expédition? Direction le Café Charlevoix, une brûlerie artisanale où vous trouverez le meilleur café en ville, sans oublier des petites viennoiseries délicieuses.

Ou encore… vous avez eu trop chaud et vous avez surtout soif? C’est au Saint Pub de la Microbrasserie Charlevoix qu’il vous faut aller. Vous pourrez alors déguster la Dominus de votre choix, ou encore la Vache Folle. 

Je vous vois déjà sur la terrasse, n’ayant plus envie de partir… Ça tombe bien, car leur bouffe est écœurante! De mon côté, après une entrée d’ailes de poulet, j’ai poursuivi dans la même lignée, n’ayant pu résister au légendaire poulet BBQ fumé. En le voyant, j’ai tout de suite compris pourquoi ils l’appellent le légendaire! J’ai tellement été ébloui par ma volaille  que j’ai omis de prendre une photo… Shame on me! Primo, la portion est plus que généreuse (demi-poulet) et secondo, il était sublime. Peau bien craquante, goût de fumée bien présent mais pas envahissant, c’est ce que j’appelle frôler la perfection. J’ai également goûté au burger d’agneau, pas aussi éclatant que le poulet, mais somme toute très bien, avec une viande juteuse et très goûteuse.

Pour un peu plus d’intimité et de gastronomie, je vous conseille Orange BistroMouton Noir ou Les Labours. Terminez votre soirée chez Fraîcheurs et Saveurs pour une dernière gâterie avant le dodo.

Café Charlevoix - Crédit Facebook
Café Charlevoix - Crédit Facebook
Samedi

Débutez la journée avec un gros déjeuner qu’aura préparé votre hôte, paquetez vos bagages, enfilez vos souliers de marche et préparez-vous quelques collations car aujourd’hui, c’est le Mont-du-Lac-des-Cygnes qui vous attend!

Encore une fois, vous aurez le choix au niveau des parcours. Si vous vous sentez en forme, je vous conseille fortement le faire la montée par le camp Sioui, qui totalise plus de 11km. Avec quelques pauses pour admirer le paysage et pour souffler un petit peu, comptez un 4h à 5h de randonnée (sauf si vous êtes avec un hyper actif comme moi, en dedans de 3h30 vous serez de retour à l’accueil).

Ensuite, direction Malbaie soit par la Route des Montagnes ou la Route du Fleuve, comme bon vous semble.

Sentier Lac des Cygnes
Sentier Lac des Cygnes

Encore une fois, plusieurs hébergements vous sont proposés sur le site de Tourisme Charlevoix, mais si vous ne voulez pas trop payer cher, je vous recommande fortement l’Auberge de Jeunesse La Malbaie. D’une propreté exemplaire, vous oublierez que vous êtes dans une auberge de jeunesse. De plus, ils offrent un très vaste choix de bières de microbrasseries québécoises ainsi qu’un petit menu Bistro. À déguster sur leur terrasse nouvellement rénovée, avec une vue magnifique sur le St-Laurent.

5 à 7 terminé, dirigez-vous sur la rue Richelieu, où vous trouverez plusieurs restaurants pour tous les goûts.

Crédit Auberge jeunesse La Malbaie
Crédit Auberge jeunesse La Malbaie

Cette soirée-là, après une dure journée dans les montagnes, j’avais envie de me gâter. Suite à une enquête exhaustive des meilleurs restaurants à La Malbaie, c’est le menu de Chez Truchon ainsi que sa première place sur Trip advisor, qui m’ont fait opter pour cet endroit.

Pour découvrir si j’ai apprécié mon repas, c’est ici!

Dimanche

Après deux bonnes journées de randonnée, c’est le temps de visiter les nombreux artisans de la région. Voici en ordre ce que je vous propose.

Tout d’abord, quoi de mieux que de commencer la journée avec le meilleur café en ville, 2 œufs, bacon bio de Charlevoix et pain frais du matin, tranchés sous vos yeux. Au Pains d’Exclamation, ils ne lésinent sur rien du tout! Gageons que vous repartirez avec une miche et… une petite chocolatine pour la route.

Ensuite, direction Champignons Charlevoix pour une petite visite guidée fort agréable et intéressante sur la culture des pleurotes. Ne ratez pas la chance de repartir avec un de leur produit, car ils se font assez rares.

Envie d’une crème glacée? Le petit détour vers la Fromagerie St-Fidèle en vaut vraiment la peine, si ce n’est que pour la vue magnifique de la terrasse du petit casse-croute St-Fidèle, juste à côté.

Pains d'exclamation - La Malbaie
Pains d'exclamation - La Malbaie

Prenez ensuite la Route de la Montagne jusqu’à votre premier arrêt (et un de mes coups de cœur), la Ferme Caprivoix. J’ai eu la chance de faire un tour de la ferme avec la très sympathique Mme Talbot, la productrice. Cette petite entreprise se spécialise en production de chevreaux et de bœufs Highland, deux types de viandes d’exception.

Ferme Caprivoix
Ferme Caprivoix

En arrivant sur la Route 381, dirigez-vous au nord vers la Ferme Basque pour ses produits authentiques selon les traditions basques, ainsi que le Centre de l’Émeu de Charlevoix. Ce dernier, étant la plus grande ferme d’émeus au Canada, vaut l’arrêt. Que ce soit pour discuter avec la passionnée Mme Raymonde Tremblay ou pour nourrir ses gentilles bêtes. Elle offre également toute qu’une gamme de produits pour le corps 100% pure et naturelle ainsi que de la viande sous toutes ses formes : pâtés, saucisses naturelles, rillettes, viande hachée… Je suis justement reparti avec un médaillon que je le cuisinerai en deux temps: le tartare [qu’elle m’a recommandé] et simplement cuit sur le BBQ.

J’aurais bien aimé arrêter aux Viandes Biologiques de Charlevoix, mais c’est fermé la fin de semaine. Dommage.

Prochaine destination, la très jolie Maison d’affinage Maurice-Dufour pour vous procurer un des fromages de la famille Migneron de Charlevoix. Fromage en main, le prochain arrêt vous permettra d’acheter la pièce manquante, le pain à la Boulangerie Meunerie La Rémy.

Laiterie de Charlevoix
Laiterie de Charlevoix

Enfin, dernier arrêt avant la ville, la Laiterie de Charlevoix. Visite guidée, dégustation de fromages, petit casse-croute, crème glacée, tout y est pour faire les dernières emplettes avant le retour à la maison.

Si c’est dimanche, vous pourrez également faire un arrêt au petit marché public de Baie-St-Paul, qui se tient chaque dimanche entre 10h à 15h, sur le site de l’Hôtel La Ferme.

Et voilà! Après une fin de semaine aussi remplie que ça, Charlevoix n’aura [presque] plus de secrets pour vous.

Fromagerie St-Fidèle
Fromagerie St-Fidèle
Pains d'exclamation
Pains d'exclamation

Ceci est une version modifié de l’originale, écrite par moi, l’année dernière.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire