Quand Sherbrooke et gastronomie vont de pair

Omelette aux morilles et jambon fumé - Bistro Kapzak

Quand Sherbrooke et gastronomie vont de pair

Si je vous dis que Sherbrooke est devenue une destination gastronomique, je vous vois déjà sourciller. Non, ce n’est pas Québec. Encore moins Montréal. Mais, l’évolution depuis le début des années 2000 est sans aucun doute très fulgurante, notamment grâce au séjour du chef Danny St-Pierre à son défunt restaurant l’Auguste, à qui il a complètement passé le flambeau de manière honorable à Olivier St-Arnaud en 2015.

Ayant habité à Sherbrooke pendant 6 ans, j’ai vécu d’une certaine manière cette croissance : beaucoup d’ouvertures, peu de fermetures. Mais, depuis mon départ en 2013, je dirais qu’une nouvelle vague s’est emparée de cette ville étudiante. Une ouverture à de nouvelles cuisines ; ici polonaise, mexicaine, indienne et là un peu plus raffinée, jeune, vive… Décidément, les habitants de Sherbrooke étaient prêts, car la réponse à ce tsunami gastronomique est plus que positive.

Œuvrant dorénavant un peu plus dans le monde de la gastronomie, j’ai décidé de retourner quelques jours dans mon ancien coin de pays, question d’abord de me remémorer d’excellents souvenirs, mais surtout pour (re)découvrir cette gastronomie et l’analyser sous un regard davantage attentif.

Salade Asperges grillées, crémeux de mascarpone, œuf mollet et amandes torréfiées - La Table du Chef

Pendant mon escapade gastronomique, je suis allé visiter quatre restaurants, tous très différents les uns des autres. En toute franchise et de la parole de quelqu’un qui demeure à l’affût de toutes les nouvelles tendances, des ouvertures et des différents styles de cuisines, j’ai été très surpris. Surpris de l’avant-gardisme de quelques établissements, de la constance et de l’honnêteté de quelques-uns, ainsi que l’audace et l’assurance de certains autres.

Je vois ici le Bistro Kapzak du chef Jason Kacprzak, qui offre depuis plus de trois ans une cuisine d’inspiration polonaise aux gens de Sherbrooke, ou encore la cuisine de Véronika Kaczmarowski parfois crue, parfois végétalienne ou carnivore, mais toujours raisonnée au restaurant Le Cartier.

Morue en croûte, braisé de chou rouge, concombres marinés - Bistro Kapzak
On peut voir l'inspiration polonaise dans ce plat de Morue en croûte avec le braisé de chou rouge et les concombres marinés - Bistro Kapzak

Côté un peu plus raffiné — à savoir fine cuisine —, le chef Alain Labrie de La Table du Chef tire son épingle du jeu avec une gastronomie française classique, sans réinvention certes, mais magnifiquement exécutée, adaptée à son environnement, autant démographique que naturel. Puis, de l’autre côté, nous avons le chef Daniel Charbonneau, du restaurant L’Empreinte, qui a le feu dans les yeux. Il offre une cuisine réfléchie, jeune, à la limite audacieuse, mais au final c’est aussi beau qu’un feu d’artifices. Je dirais même que sa gastronomie est le reflet de la ville ; belle, jeune, inspirante et remplie d’initiatives. (Lisez ici mon entretien avec Daniel Charbonneau)

Carpaccio coeur de bison - L'Empreinte
Version "repensée" du Carpaccio coeur, tel que vu à l'émission Le Combat des Villes - L'Empreinte

En restant dans le même esprit, mis à part le Bistro Kapzak, L’Empreinte, La Table du Chef et Le Cartier, voici une liste de belles adresses à découvrir, qui sont devenues pour moi des incontournables au fil des années.

Le Marché de la Gare :

Le marché de la gare, situé en plein cœur du Centre-Ville aux abords du Lac des Nations, est le marché public de Sherbrooke. Bien qu’il soit ouvert tous les jours, je vous invite à le découvrir du vendredi au dimanche. Plusieurs producteurs et artisans de la région vous y attendent à l’extérieur afin de vous faire découvrir leur belle marchandise. Mon arrêt gourmand préféré ? La Fromagerie de la Gare. N’hésitez pas à poser vos questions – ou vous laisser guider par Ghislain ; ce dernier possède une connaissance remarquable de tous ses produits et se fera un réel plaisir de vous partager ses coups de cœur.

Marché de la gare - Sherbrooke
Marché de la gare - Sherbrooke

La maison Upland (Lennoxville)

On va à la maison Upland non seulement pour une escapade historique dans une des plus vieilles maisons de Sherbrooke, également reconnue maison patrimoniale, mais pour leur thé à l’anglaise (afternoon tea), des plus traditionnels qu’il soit. Sandwiches aux concombres, pâtisserie, scones avec crème Devonshire et confiture maison… Le tout, dans un décor enchanteur en sirotant un délicieux Orange Pekoe, tel un vrai British.

Afternoon tea - Maison Upland
Afternoon tea - Maison Upland

Le Tassé :

Petit café de quartier. Très souvent ma première destination en arrivant à Sherbrooke pour m’offrir un énorme bol de café au lait d’amande. À Sherbrooke c’est l’unanimité : c’est LE meilleur café en ville.

Le tassé Sherbrooke- Crédit Facebook
Le tassé Sherbrooke- Crédit Facebook

Le Singing Goat :

Un des trésors les mieux cachés de la ville. Une cuisine qui fait du bien, autant pour nous que pour la planète. Le menu végétalien, parfois cru, change toutes les semaines. La dernière phrase vous a fait peur ? Je vous mets au défi d’y aller et vous me remercierez.

Cuisine ensoleillée du Singing Goat - Crédit Facebook
Cuisine ensoleillée du Singing Goat - Crédit Facebook

Le Café King :

Un apportez-votre-vin offrant des mets vietnamiens et chinois à prix très doux. Vous pourrez avoir un vrai festin pour moins de 20$. Leur Pho est simplement divin.

O’Chevreuil :

Ouvert depuis peu, je n’ai pas encore eu l’opportunité d’y aller. Mais, j’ai tout de même eu la chance de discuter avec le chef Charles-Emmanuel Pariseau à quelques reprises lors d’événements gastronomiques. Sa vision, son savoir-faire ainsi que son panache (c’est le cas de le dire !)  m’ont convaincu de mettre son adresse dans le haut de ma liste pour ma prochaine visite.

saumon fumé style bloody - O Chevreuil
saumon fumé style bloody - O Chevreuil

Le Chou de Bruxelles :

Ce restaurant est une institution de Sherbrooke vieille de 34 ans. Il est le seul restaurant gastronomique que je connaisse de type « apportez-votre-vin », offrant également un menu dégustation. Le prix est doux, on aime.

Le Siboire :

LE rendez-vous de début — ou de fin de soirée — pour siroter une bonne bière brassée sur place. Cette microbrasserie a plusieurs classiques tels que la Trip d’automne, la Quaker stout, ou encore la Calvaire. Ils brassent également au fil des saisons et ont un menu pour casser la croûte.

Le Siboire - Crédit Facebook
Le Siboire - Crédit Facebook

Chez Louis Luncheonette :

Le Louis Luncheonette est un peu La Banquise de Montréal. Le Ashton de Québec. Le Roy Jucep de Drummondville. Ce n’est pas compliqué, c’est fait maison, c’est réconfortant et on a tous besoin de ça un jour ou l’autre.

Chez Louis - Crédit Facebook
Chez Louis - Crédit Facebook

Brûlerie Hubert Saint-Jean :

Ici, l’adresse n’est pas nécessaire. Laissez-vous guider par le doux parfum de café que dégage cette brûlerie. Ils torréfient eux-mêmes sur place et offrent une gamme impressionnante de cafés importés. Mon plaisir de l’époque : y retourner chaque semaine pour prendre mon 100g de café différent d’une fois à l’autre, afin de les noter, les critiquer et les commenter dans mon « coffee book ».

(Eh oui, je suis un gars d’même, moi !)

Lunch parfait au Restaurant Le Cartier
Lunch parfait au Restaurant Le Cartier
Thon poêlé en croûte de café, panais caramélisés, jus de veau - La Table du Chef
Thon poêlé en croûte de café, panais caramélisés, jus de veau - La Table du Chef
Gigot d'agneau de Kamouraska, purée de chou-fleur, duxelles de champignons, jus à la truffe - La Table du Chef
Gigot d'agneau de Kamouraska, purée de chou-fleur, duxelles de champignons, jus à la truffe - La Table du Chef
Fondant au chocolat Gianduja, sorbet aux griottes - La Table du Chef
Fondant au chocolat Gianduja, sorbet aux griottes - La Table du Chef
Duo de pierogies - Bistro Kapzak
Duo de pierogies - Bistro Kapzak
Attablé au bar du restaurant L'Empreinte, vous pourrez voir le chef Daniel à l'oeuvre
Attablé au bar du restaurant L'Empreinte, vous pourrez voir le chef Daniel à l'oeuvre

Et voilà 14 belles adresses qui vous feront apprécier et découvrir ce que la gastronomie à Sherbrooke peut vous offrir. En espérant vous avoir mis l’eau à la bouche !

Je voulais particulièrement remercier Amélie Boissonneau de Destination Sherbrooke et l’hôtel Delta Sherbrooke qui ont pu rendre le tout possible !

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire