Palmarès 2016 : restaurants et plats coups de coeur

Terrine de volaille, champignons shimeji marinés et déshydratés, pesto de capucine - Les Fougères

Palmarès 2016 : restaurants et plats coups de coeur

L’année 2016 vient de se terminer… Bien qu’elle fût éprouvante pour plusieurs et probablement déjà classée aux oubliettes, je voulais toutefois prendre le temps de récapituler mon année, gastronomiquement parlant, en vous dressant mon palmarès personnel des restaurants et plats qui m’ont particulièrement marqué.

Je ne veux pas aborder la question : « comment se porte la gastronomie et la restauration au Québec ? »  On le sait les temps sont difficiles mais malgré tout, ce que nous vivons présentement, dans le monde de la gastronomie au Québec, est tellement excitant ! Nos chefs sont extraordinaires, consciencieux et dévoués comme jamais. Le terroir québécois, ils le connaissent sur le bout de leurs doigts et ils lui rendent honneur de manière prodigieuse. L’empreinte écologique et le gaspillage, ils les ont à cœur. Les techniques, l’audace et la créativité ? Assurément! Surtout lorsqu’ils font face à des clients aussi difficiles que nous.

Personnellement, mon année 2016 en gastronomie a été bondée de trouvailles, de surprises, de rencontres extraordinaires avec des chefs, producteurs et artisans, mais surtout, de plaisirs.

Quel honneur de rencontrer les propriétaires du restaurant Les Fougères, un petit bijou de Chelsea qui existe depuis plus de 25 ans. Ou ces jeunes restaurateurs à Sherbrooke qui, 3 mois après l’ouverture de leur premier restaurant, ont vu leur projet ravagé par le feu. Six mois plus tard, L’Empreinte renaissait de nouveau, plus fort que jamais. On ne peut passer sous silence l’effervescence des cafés à Montréal et en région, tout aussi unique les uns que les autres et chapeautés par de jeunes passionnés de ce nectar noir. Ou bien ces chefs, plus audacieux que jamais qui ouvrent encore des restaurants et qui, une fois derrière les fourneaux, ne cessent de nous impressionner.

Salade Asperges grillées, crémeux de mascarpone, œuf mollet et amandes torréfiées - La Table du Chef

Autant la restauration n’aura jamais été aussi difficile, elle n’aura jamais été aussi excitante !

Voici donc mon palmarès restaurants et plats chouchous de l’année. Je vous le confirme, je me suis vraiment régalé en 2016.

Pour le brunch, on se réveille avec
  • La Petite Maison de Danny St-Pierre : Pour ses omelettes parfaites, dont celle aux morilles. J’en rêve encore.
  • Su : Pour la convivialité et la générosité des brunchs à la turque. La chef Fisun Ercan rend fidèlement honneur à ses origines et nous accueille comme si nous étions chez elle.
  • Sparrow : Pour se sentir à Londres, en dégustant leurs fameux scones et les pancakes au sarrasin, bleuets et bacon.
pancake-au-sarrasin-bacon-sirop-derable-et-beurre-de-pomme-sparrow
Pancakes sarrasin, bleuets et bacon - Sparrow
Sur l’heure du lunch
  • Campo : Pour la meilleure poutine que j’ai mangée de l’année et un poulet portugais bien juteux ;
  • B Montréal : Pour le bonheur que m’a procuré ma visite. Tellement bon, tellement frais et tellement bien fait ! Allez-y, point.
  • Les Fougères (Chelsea) : Pour l’ensemble de son œuvre.
Poulet et poutine portugaise au campo
La poutine portugaise et poulet au Campo
Toast avocat et Ginger beer maison - B Montréal
Toast à l'avocat et Ginger béer maison au B Montréal
omble-de-larctique-tomates-courgettes-les-fougeres
Omble de l'arctique, tomates, courgettes - Les Fougères
Des soupers qui resteront gravés dans votre mémoire
  • Candide : Pour la cuisine intelligente, franche et savoureuse de John Winter Russell, la très belle carte des vins et le service impeccable.
  • Renoir de l’Hôtel Sofitel : Pour le respect des ingrédients dans chaque assiette. Là où l’expression « less is more » prend tout son sens.
  • Les 400 coups : Pour une soirée qui frôle la perfection.
  • Da Emma : Une institution à Montréal ! Pour vivre une expérience typique d’une trattoria
  • Le Cloché Penché (Québec) : Une valeur sûre à Québec. Laissez carte blanche au chef et vous ne serez pas déçus !
  • L’Empreinte (Sherbrooke) : Pour l’expérience assis au bar, où l’on est littéralement aux premières loges d’un spectacle gastronomique.
Homard-porc - Renoir Sofitel
Homard-porc - Sofitel
strozapretti-crabe-chanterelle-pois-vert-les-400-coups
Strozapretti, crabe, chanterelles et pois vert - Les 400 coups
À un moment durant la soirée, j'avais envie de sauter derrière le bar pour lui donner un coup de main, tellement il était débordé !
Daniel Charbonneau à l'oeuvre
Pour la pause-café
  • Tellement de belles découvertes cette année, mais je dois dire que j’ai eu un coup de cœur pour le café La Brume dans mes Lunettes. Tant pour l’ambiance que pour le café, sans oublier le personnel des plus adorables. Ah, et le scone bleuet érable.

 

Plats exceptionnels de l’année
Porcelet, asperge, sauce morille et vin jaune, pleurotes - Laloux
Porcelet, asperge, sauce morille et vin jaune, pleurotes - Laloux
Ceviche de morue orange julep - La Tannerie
Ceviche de morue orange julep - La Tannerie
guacamole-au-crabe-epice-emilianos
Guacamole au crabe épicé - Emilianos
Fondue Suisse - Auberge Saint Gabriel
La fondue Suisse - de L'Auberge Saint Gabriel
Renoir Sofitel
Salade d'automne - Le Renoir

Sur ces belles images alléchantes, je vous souhaite une année 2017 des plus gourmandes !

2 Commentaires
  • Claude Boileau
    Publié le 21:22h, 05 janvier Répondre

    Oui la pieuvre au Ikanos est restée gravee dans ma mémoire ainsi que le service attentionné et les bons vins grecs entrés autres!

    • Tommy Dion
      Publié le 21:30h, 05 janvier Répondre

      Tout à fait d’accord ! La pieuvre est exquise, mais l’expérience générale l’est tout autant.

Ajouter un commentaire