Guide des nouveaux brunchs à Montréal

Montréal 100% brunch ! Voici votre guide ultime des nouveaux brunchs
Poudding chomeur au foie gras - Antonyme

Guide des nouveaux brunchs à Montréal

Les brunchs n’auront jamais été aussi populaires à Montréal. Qu’ils soient gargantuesques, originaux, végé, santé, revisités, d’inspiration québécoise, californienne ou japonaise, les Montréalais ont pris goût à cette tendance qui se veut à la fois rassembleuse, conviviale et gourmande.

J’ai décidé de dresser une liste des nouveaux brunchs qui ont fait leur arrivage en 2017. Cette liste se veut évolutive, sera maintenue à jour et catégorisée par quartier.

Bruncher au Centre-Ville

 

Venice MTL

Après avoir ensoleillé tout le Vieux-Montréal avec leur poke, salades rafraîchissantes, taco et évidemment leur tartine à l’avocat, c’est au tour du Centre-Ville de goûter à la Californie. C’est dans le quartier des affaires, plus précisément sur la côte du Beaver Hall, que Charles Manceau a décidé de s’installer, pour le bonheur des travailleurs de bureau à proximité. Toujours sous le signe de la fraîcheur, vous pourrez déguster pour le brunch plusieurs tartines, salades gourmandes, bol d’açaï, sans oublier leur fameux poke. Pour accompagner le tout, on se fait plaisir en sirotant un jus fraîchement pressé ou un smoothie.

 

Lov

« Local », « Organique », « Végé ». Voici à quoi vous pourrez vous attendre en savourant les délicieux nouveaux brunchs signés par Stéphanie Audet (Crudessence), pionnière de la cuisine crue à Montréal. Mais l’acronyme LOV est loin d’être synonyme d’une cuisine plate. Vous resterez surpris par leur Burger Big Lov, Benedict Lov, leur pomme de terre au four « coureur des bois » ou tout autre plat sous leur section « Salé ». Du côté sucré, c’est un peu plus classique, mais tout aussi bien fait : yogourt et granola, gaufre aux fruits et bol smoothie. Quelques tartines et salades viennent compléter le menu nourriture. À boire, plonger dans leur sélection de smoothies ou allez-y plus festif avec leurs cocktails élaborés par l’excellent mixologue, Romain Cavalier.

 

Les Enfants Terribles

Les Enfants Terribles font dorénavant de « terribles » brunch ! Que ce soit hissé au sommet de la Place Ville Marie, sur la terrasse à Outremont, à L’Île-des-Sœurs ou sur la Rive-Nord à Laval, les chefs Simon Laborde et Oussama Ben Tanfous se sont amusés en cuisine afin d’offrir aux Montréalais un tout nouveau brunch. Que ce soit sous le signe du voyage (Chakchouka, tacos de poisson), des classiques de Montréal (poutine déjeuner, tartines, omelettes, deux-œufs-bacon) ou soucieux de votre santé (avocat grillé, Bagel Fairmount, yogourt et granola), il y a de quoi réjouir petits et grands. Pour les plus gourmands, on n’oublie pas de prendre un classique de la maison, les fameux beignets aux bleuets rehaussés de gingembre, d’une sauce aux bleuets sauvages et de chantilly.

 

Moleskine

On pourra dire qu’en 2016, le restaurant Moleskine s’est particulièrement démarqué, figurant notamment parmi les coups de cœur de l’année de plusieurs chroniqueurs (voir ici, ici et ici). Il faut dire que le chef Frédéric St-Aubin en a derrière la cravate, lui qui a accumulé plus de 10 années d’expérience au club 375C. Néanmoins, ce n’est qu’en début d’année que Moleskine sustente les Montréalais avec un brunch aux accents italiens. On sépare quelques petits plats — cake au citron et huile d’olive, terrine de canard ou pandoro ciocolato —, que l’on accompagne d’une omelette, une cocotte ou crêpes au babeurre. On aime également l’attention portée aux producteurs et artisans d’ici, en mettant en valeur les produits de La Canardière, Les Fermes Valens, Des Quatre-Temps, ainsi que les Miels d’Anicet.

 

La Société

Non, ce n’est pas d’hier que le restaurant La Société, situé dans l’hôtel Loews Vogue au Centre-Ville, propose des brunchs de fin de semaine. Si je vous en parle, c’est que le chef Gilles Tolen a revampé la carte avec quelques plats très alléchants : bénédictines au homard, focaccia, pancakes aux bananes et autres. On y va pour y vivre l’expérience chic du bistro et on se laisse tenter par un cocktail bien accompagné d’huîtres.

Bruncher dans le Vieux-Montréal

 

Mandy’s

Les sœurs Wolfe et leurs restaurants Mandy’s ont littéralement le vent dans les voiles. À peine quelques semaines après l’ouverture de la nouvelle succursale dans le Vieux-Montréal — offrant une expérience bonifiée à l’instar de leurs consœurs —, les brunchs ont rapidement conquis le cœur des Montréalais. Est-ce par le décor à faire rêver, l’ambiance agréable et l’atmosphère familiale ou par leur granola maison, tartine à l’avocat et plusieurs pâtisseries de la boulangerie Hof Kelsten qu’ils plaisent tellement? Certainement les deux. À noter que seule la succursale dans le Vieux-Montréal offre le brunch.

 

Crew Collective Café

Bruncher dans l’espace collectif le plus grandiose au monde, ça vous dit ? Le Crew Collectif Café a su brillamment tirer profit de l’époustouflante ancienne Banque Royal active durant les années 1920 en offrant à quiconque un endroit pour se reposer, casser la croûte ou pour travailler. L’engouement autour de cet espace de coworking a poussé le chef Alex Ragoussi à bonifier son menu en ajoutant plusieurs petits plats parfaits pour le brunch. J’entends ici toasts à l’avocat aux épices dukkha, bagel lox ou sandwich déjeuner, que l’on accompagne avec un délicieux pain aux bananes et un café. Et qui a dit que ce petit plaisir de prendre un gros déjeuner à midi n’était qu’une affaire de fin de semaine ? Au Crew Café, les brunchs sont servis 7 jours sur 7 et même toute la journée !

 

Ikanos

Ikanos est un de mes restaurants grecs préférés de Montréal, avec le brillant Constant Mentza en cuisine. Lors de ma dernière rencontre, il m’avait rapidement parlé d’un projet qu’il avait en tête, concernant le brunch. Eh bien quelques mois plus tard, cette idée s’est concrétisée : tous les dimanches, il est possible de savourez un festin grec, sur leur terrasse, pourquoi pas ! Miel, herbes fraîches, feta, pâtisseries, yogourt, légumes et plusieurs autres ingrédients emblématiques de la Grèce sont astucieusement utilisés à travers nombreuses options autant sucrées que salées.

Bruncher sur le Plateau Mont-Royal

 

Kiffin

Arrivée directement de San Francisco pour offrir aux Montréalais une cuisine raisonnée, ensoleillée et santé, Kiffin est le tout dernier bistro/café à découvrir sur la rue Saint-Denis, tout près de la rue Sherbrooke. Natascha et son mari se font un réel plaisir de garnir leur petite carte des plats colorés, énergisants, santés, végétaliens ou non, mais surtout, délicieux et économiques. Bonne nouvelle pour les amoureux de brunchs, Kiffin les propose 6 jours sur 7, le lundi étant leur journée de repos. Néanmoins, on préfère y aller le week-end pour réellement s’imprégner de l’atmosphère familiale et agréable de Kiffin. Lorsque j’y suis allé, il y avait même un petit band ! On y va en gang et on commande plusieurs plats que l’on partage au centre de la table. Vous passerez un bon moment. Au menu : crêpes véganes aux bleuets (10 $), œufs bénédictins ou bénédictin végétalien (10 $), omelette (10 $), bol de quinoa (9 $), avocat garni (6 $), macaroni au fromage (9 $) et plusieurs autres plats selon l’inspiration du moment.

 

Boswell Brasserie Artisanale

Les brunchs à la Brasserie Boswell sont de retour ! Et bonne nouvelle pour les familles, les enfants sont admis sur leur belle terrasse, tous les dimanches de 10h à 15h. Profitez d’un beau dimanche pour redécouvrir l’effervescent côté Est de l’Avenue Mont-Royal, tout en vous régalant de leur très élaboré menu spécial brunch : crème de champignons, œufs pochés, pâte feuilletée, bacon, cresson, huile de truffe, rôties (16 $) ou saumon fumé maison, beigne de seigle, fromage halloumi, omelette nature, purée d’avocats, oignons marinés, vinaigrette à la ciboulette (20 $) ou encore pain doré, purée de bananes au whiskey, bacon émietté, chantilly aux épices, noix de Grenoble glacés à l’érable (17 $) font partie des neufs choix tous aussi gourmands les uns que les autres.

 

Le Saint-Jude Gym & Spa

Au Saint-Jude Gym & Spa on ne brunch pas, on sprunch ! C’est le terme que Guillaume Cauvin, directeur commercial du Saint-Jude, a décidé d’employer pour offrir une expérience unique à ses clients : allier brunch — le repas le plus convivial selon lui — et une expérience complète de détente dans les bains nordiques, sauna et hammam. Après vous avoir ouvert l’appétit et oublié tous vos tracas dans l’espace thermal, refaites le plein avec l’un des deux brunchs offerts ; à la française ou le Santé, concoctés par le chef Mathieu Groussard.

Prix du Sprunch : 126 $ + taxes par personne.

Bruncher dans le Mile-End

 

Les Impertinentes

Situé dans un studio de ballet (Ballet Hop), le café Les Impertinentes offre un menu déjeuner et brunch du lundi au samedi. Vous vous demandez ce que ça donne lorsque des entraîneuses de ballet mettent la main à la pâte ? Vous allez certainement me dire :  « des plats santés, savoureux, colorés… Avec des options végés, véganes… Et quelques petites gourmandises ici et là ». Eh bien, vous êtes dans le mille : bol de chia, gruau, une belle sélection de tartines, plusieurs bols végétaliens, muffins, biscuits… Aucune pirouette nécessaire !

 

Liv Salades

L’amour des salades peut mener bien loin. Parlez-en à Marie-Josée Elchab, celle qui a toujours adoré en préparer, qui en a fait un style de vie et qui a immanquablement ouvert son propre bar à salades : le Liv. Alors, des salades pour le brunch ? Oui ! Mais pas que ça. Bien que la salade déjeuner soit bien gourmande (épinards, avocat, fraises, bleuets, œuf, croutons de bagel, fromage halloumi), vous pourrez opter pour une tartine à l’avocat façon LIV (tomates cerises confites, figues fraîches, ricotta infusé à la menthe, noix caramélisées), une crêpe à la banane (sirop d’érable, crème fouettée à la noix de coco, fruits frais) et d’autres gourmandises santés et toujours fraîches.

 

Thazard

Découvrez les nouveaux brunchs aux saveurs éclatantes et uniques du bistro japonais Thazard. Avec la formule à 14,50 $ incluant une assiette à partager et un plat de résistance, c’est certainement le meilleur brunch rapport qualité/prix du Mile-End. Après vous avoir ouvert les papilles avec les minis crêpes au kimchi, légumes marinés, houmous d’edamame, edamames épicés, tartine de dulce de leche et confiture de yuzu tous offerts en préambule, vous poursuivrez votre périple gustatif avec le choix de 8 plats. J’ai adoré leur version du classique Chicken’N’waffle, avec une gaufre au kimchi et un poulet karaage, servi avec une sauce aïoli et une sauce okomiyaki, cette dernière plus sucrée. Coup de cœur également pour le tataki de saumon, magnifiquement assaisonné et servi sur une toast avec purée d’avocat, tzatziki et œuf poché. Un délice !

 

Bironas Hummus Bar

Après avoir conquis Montréal avec leur purée de pois chiches apprêtés de mille et une manières, le bar à houmous Bironas se lance dans l’aventure des brunchs. Végé, végane, carnivore, santé ou décadent, un aperçu de quelques photos ainsi que de leur menu en fera saliver plusieurs. On y va bien accompagné pour plonger dans le Birona festin matinal (38 $, pour 2 à 4 personnes), tout en se faisant plaisir avec la Tour de pancakes (15 $) servie avec bacon, fromage brie, sirop d’érable et figues. Convaincu ? On s’empresse de savourer ce festin méditerranéen, offert le dimanche seulement.

 

Melbourne Café

Installé sur la rue Saint-Laurent depuis 2013, le Melbourne Café est un coffee shop inspiré de la culture du café à Melbourne, ville où la troisième vague du café a pris naissance et où être barista est une profession respectée et non un simple emploi étudiant. Bien que la qualité du café soit indéniable, les deux amis (et australiens) Xavier Martinelli et Angus Castran ont fait confiance à Saad Fouad pour créer un menu brunch à leur image. C’est donc depuis quelques mois que dès 10h (presque) tous les samedis et dimanches, le restaurant se remplit et ne se dégorge pas jusqu’à rupture des stocks. À jeter un œil à quelques plats du menu (qui change légèrement d’une semaine à l’autre), c’est loin d’être surprenant !

Bruncher dans Griffintown/Saint-Henri

 

L’Avenue

Ce n’est plus un secret pour personne, le restaurant L’Avenue sur L’Avenue Mont-Royal est une des destinations les plus prisées pour les brunchs du week-end, si l’on se fie seulement à l’interminable file d’attente tous les week-ends. Après 23 ans d’existence, L’Avenue se duplique et s’installe sur la rue Notre-Dame en plein cœur du quartier Saint-Henri. Pour cette succursale, nous avons droit à la même ambiance un brin éclatée, mais à un tout nouveau menu, signé Alexandre Loiseau. Parmi les nouveautés il y a le Chicken and waffles avec un poulet style général tao et une gaufre de chez Gaufrabec, le Steak & Eggs servi avec champignons et nappé d’une sauce hollandaise, une omelette roulée à la japonaise au miso et crevettes, L’Indécis avec deux œufs, saucisse, jambon, rillettes, crêpes et fruits et le Cassoulet de L’Avenue, pour ne mentionner que ces 5 plats sur les 14 figurant au menu.

 

Bird Bar

Du poulet frit accompagné de bulles pour le brunch, pourquoi pas ? C’est pourtant l’idée originelle de Kimberley Lallouz (Miss prêt à manger, Resto-Bar Monsieur, Restaurant du MAC) en ouvrant le Bird Bar : rendre honneur au poulet frit en l’accompagnant de champagne, dans une ambiance festive. Si vous n’êtes pas trop friand de ce classique américain pour débuter la journée, le menu brunch propose une sélection de plats très variés qui plaira à tous. Œufs bénédictines, omelette, mac’n’cheese à la truffe, tacos déjeuner, gaufre banane-Nutella ou encore le « déjeuner plate » – à savoir deux œufs bacon — figurent au menu et sont offerts toutes les fins de semaine.

 

Licence IV

Non, ce n’est pas les destinations brunchs qui manquent à Montréal. Mais, s’offrir un déjeuner tardif dans un décor et une ambiance qui n’a pas à rougir des bistros authentiques parisiens, on peut les compter sur les doigts d’une main. Vous pouvez maintenant inclure le nouveau bistro français Licence IV sur cette liste. De plus, leur formule style «créez votre propre brunch» est tout aussi attrayante : pour 16,95 $, vous choisissez votre plat (omelette de la maison, œufs brouillés à la provençale ou œufs miroir), plus de deux accompagnements (bacon, cretons maison, rillettes de canard, saucisses artisanales, crêpes ou pain doré) et toujours servi avec pommes de terre sautées dans le gras de canard, ainsi qu’un bol de fruits. On adopte!

 

Mélisse

Situé en pleine jonction entre le Vieux-Montréal et Griffintown sur la rue William, le restaurant Mélisse a tout pour charmer. Que ce soit par le magnifique décor épuré, son immense terrasse ou encore par sa cuisine saine, de saison et à prix doux, vous allez avoir envie d’y retourner encore et encore. Le chef Bertrand Giguère a élaboré une carte en toute simplicité, où la fraîcheur est de mise. Plusieurs tartines sont au menu : gravlax de saumon, œufs cuits durs, asperges, crevettes de Matane font partie des choix, côtoyant plusieurs salades gourmandes aussi appétissantes les unes des autres. Côté sucré, nous avons droit à d’excellentes pâtisseries faites maison, mais le financier pistaches et bleuets vaut à lui seul le détour.

 

Miel

Hakim Chajar n’a plus besoin de présentation. Après deux prestations à l’émission Les Chefs et des passages aux restaurants Lauréa et Chambre à part, il semble vivre le bonheur derrière son nouveau projet où il est chef propriétaire, Miel. Situé à Pointe-Saint-Charles, Hakim promet une cuisine créative, savoureuse, de saison et abordable. On se donne rendez-vous dans sa ruche pour bruncher, mimosa en main, autour de bons plats savoureux tels qu’omelette, pain doré, œufs bénédictins et autres.

Bruncher dans Villeray

 

Le Gras Dur

S’il y a un brunch dont tous les Montréalais parlaient en début d’année, c’est bien le Brunch & Bulles du Gras Dur ! Quand Stefan et Annie font quelque chose, je vous assure qu’ils ne le font pas à moitié. Tous les week-ends, profitez d’un brunch de qualité, 100 % fait maison, et ce, à volonté. Bar à yogourt, fèves au lard maison, différentes salades, fromages et bien sûr plusieurs autres plats mettant en vedette l’ingrédient du matin par excellence, le bacon. Bien entouré et accompagné d’un mimosa, quoi demander de mieux ?

Bruncher dans Rosemont

 

Rose Ross

Installé au cœur de la promenade Masson depuis peu, Rose Ross est un petit restaurant de quartier offrant une cuisine du marché, c’est à dire qui suit les saisons, en s’approvisionnant de producteurs locaux le plus possible. Copropriétaire et responsable des chaudrons, Myriam Pelletier (Toqué !) ne pouvait s’empêcher d’élaborer une petite carte pour les amoureux de cette tradition du week-end. Bien que quelques plats changent au fil des semaines, que peut-on retrouver sur le menu ? Des clins d’œil à des classiques québécois (pain doré servi avec fromage cheddar, jambon maison à l’érable et compote de pomme, yogourt et salade de fruits, toasts et cretons maison, beignes aux patates), mais aussi à la cuisine du monde (assiette de saumon fumé accompagnée d’un pierogi poêlé et œuf, Falafel sauce sésame, œuf poché et chips de pita ou un Arepas au bœuf braisé et œuf). Tout ça, servi les samedis et dimanches de 10h à 14h.

Bruncher à Notre-Dame-de-Grace

 

Hopkins

Le restaurant Hopkins fait partie des acteurs du développement du Village Monkland. Liam Hopkins, ayant travaillé au Park et Lavenderia, est le chef qui promet d’offrir aux gens du quartier une cuisine raffinée, haut de gamme et de saison. On s’y rend également le week-end pour un brunch avec de la classe : brioche à la cannelle servie avec foie gras poêlé et pacanes caramélisées, crêpes aux patates douces cuites sur le gril avec guimauve caramélisée à la torche et crème fouettée à l’érable et tartare de bœuf « big mac » font partie de la carte actuelle.

Bruncher à Lachine

 

Gaufrabec

Sillonnant déjà les rues de Montréal depuis 4 ans avec leur camion de rue en distribuant du bonheur avec leurs (complètement délicieuses) gaufres belges, c’est à l’automne dernier qu’Anissa et son équipe ont décidé d’ouvrir leur comptoir/bistro, situé au pied du marché Lachine. Peu à peu le menu 100 % gaufres s’est sophistiqué, puis les voilà prêts pour vous accueillir le temps d’un brunch autour des gaufres. Servies en grilled cheese, en sandwich matin, en club, en pizza et bien certainement avec un choix de coulis surmonté d’une montagne de fruits et de crème fouettée, il y a de quoi s’engaufrer !

Cette liste se veut évolutive. Si vous connaissez d’autres restaurants qui offrent de nouveaux brunchs, n’hésitez pas à me contacter et il me fera plaisir de les inclure sur cette dernière ! info@lecuisinomane.com

 

Photo à la une : Le pouding chômeur au foie gras du restaurant Antonyme, découvert lors de mon escapade gourmande en Outaouais.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire