Top 5 des nouveaux restaurants à essayer en juillet

perles_paddock_toast

Top 5 des nouveaux restaurants à essayer en juillet

Hopkins

Avec l’ajout du restaurant Hopkins, le quartier Notre-Dame-de-Grace vient clairement d’ajouter une belle corde à son arc. Tandis que le chef Liam Hopkins (Park) offre une cuisine raffinée, haut de gamme et de saison, la directrice créative Nicolina Servello s’est occupé de revamper le local du défunt Lucille’s Oyster Dive. Un menu dégustation qui suivra le fil des saisons, ainsi qu’un menu à la carte où l’on encourage le partage, sont proposés. À noter qu’ils servent également un brunch le week-end.

hopkins_restaurant
Plats à partager du Restaurant Hopkins ©Facebook
Perles et Paddock

C’est au coin de la rue Notre-Dame Ouest et Des Seigneurs que vous trouverez le dernier venu de Griffintown, Perles et Paddock. Que vous réserviez pour le menu brasserie ou le menu dégustation, vous aurez droit à une cuisine éthique, axée sur les produits frais, de saison, et n’offrant que des poissons, fruits de mer et viandes bio. La section brasserie offre 15 lignes de bières de microbrasseries québécoises, une sélection très intéressante de cocktails et une très belle carte de petits plats à partager. Côté salle à manger, vous aurez droit à un menu dégustation, 7 services, offert à 75$. Les menus ont été élaborés par Selven Mooneesawmy, candidat à l’émission Les Chefs! et seront renouvelés à chaque mois.

perles_paddock_toast
Toast aux champignons - Perles et Paddock
Kaméhaméha Snack-Bar

Le Kaméhaméha Snack-Bar s’imprègne des couleurs du Village et s’affiche fièrement comme étant le premier snack-bar hawaïen à Montréal. Dan Pham et Phong Thach (Red Tiger) sont derrière le projet et proposent des plats frais, savoureux, santé, inspirés de la culture du surf d’Hawaï. On y trouve bien certainement pokés et bol d’acaï, mais également spam musubi, smoothie et crème glacée maison servie dans un cornet gaufré en forme de poisson. En plus d’être vegan friendly, vous aimerez les prix doux des pokés ou acaï, entre 6$ et 13$.

kamehameha_poke
Pokés du Kaméhaméha Snack-Bar
Rosélys

Voici le restaurant du tant attendu Fairmont – Le Reine Élizabeth, qui reprend vie après plus d’une année de construction. Tout comme l’hôtel, Rosélys est grandiose, impressionnant et magnifique !  Le nom est d’ailleurs inspiré de la rose et de la fleur de lys, tous deux présentes sur le drapeau de la Ville de Montréal. L’expérience, qui varie au fil de la journée, met de l’avant une cuisine bistronomique prometteuse avec le chef exécutif Baptiste Peupions (Château Frontenac) et le chef pâtissier Meilleur Ouvrier de France, Jean-Marc Guillot. Autant pour le déjeuner, le dîner ou le souper, les plats mettent en valeur les produits de notre terroir, toujours de manière créative. Le Rosélys sert également l’heure du thé à tous les jours, ainsi qu’un brunch du week-end.

roselys_restaurant
© Facebook Rosélys
Café Bazin

Depuis déjà quelques mois, une nouvelle bourdonnait concernant un projet qui réunirait le grand chef Antonio Park (Park) et le vétéran de la pâtisserie Bertrand Bazin (375c, Lavenderia). Eh bien c’est le 6 juillet dernier que la nouvelle tomba officiellement avec l’ouverture du Café Bazin, voisin du restaurant Park dans Westmount. Ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h, on peut s’y attabler le matin pour de délicieuses pâtisseries et viennoiseries, tandis que pour le lunch, le chef Takashi Horinoue (Lavenderia) propose quelques classiques français renouvelés tels que : des gnocchis à la parisienne, une tartine niçoise au thon albacore, une ratatouille et des asperges sauce gribiche. Même si l’envie vous prendra de commander tout ce qui est sur le menu, assurez-vous de vous garder un peu de place pour un délicieux dessert préparé par le maître en personne ! Les plats ne sont tellement pas dispendieux que vous pourrez même accompagner votre lunch d’un verre (ou d’une bouteille) de vin sans trop creuser votre portefeuille.

tartine_nicoise_cafe_bazin
Tartine Niçoise - © Café Bazin
Extra : LOV

La cuisine végane, végétarienne et vivante de la chef Stéphanie Audet a définitivement la cote à Montréal. Après un premier LOV sur la rue McGill à deux pas du Vieux-Montréal, un deuxième accueil déjà des clients en plein cœur du Centre-Ville, sur la rue de la Montagne. Plusieurs favoris sont restés au menu tel que le burger Big Lov et les frites au Kimchi, mais plusieurs nouveautés ont fait leur apparition : burger Bahn Mi, ceviche à la noix de coco, croquettes de quinoa, « grilled cheese » à la confiture de camerise et plusieurs salades gourmandes. On ne se tannera jamais ! Une troisième succursale serait-elle déjà en construction ? Il semblerait que oui !

LOV_restaurant
© Facebook LOV
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire