Le Thaï Siam s’invite au Centre-Ville

cari_panang_siam

Le Thaï Siam s’invite au Centre-Ville

L’annonce que réservait l’hôtel Le Crystal dès les premiers jours de 2018 en a surpris plus d’un. Après plus de 10 années de cohabitation, le restaurant La Coupole — table reconnue pour l’utilisation des produits du terroir québécois —, allait fermer, pour revenir avec un tout nouveau concept.

C’est donc après quelques mois de rénovations et de mises au point qu’on nous a annoncé, dernièrement, que les Montréalais pourront déguster la cuisine thaïlandaise authentique et raffinée du Siam Centre-Ville.

siam_centreville
©Facebook Siam

Appartenant au Groupe Satori (restaurant East PanAsiatique, le Satori situé à Saint-Jean-sur-Richelieu et Siam au Quartier Dix30), le Siam Centre-Ville offre, à l’image du premier établissement, une expérience culinaire typique de l’Asie du Sud-Est, mais présentée de manière contemporaine afin de s’adapter à la clientèle autant d’affaire que touristique.

Quelques jours avant l’ouverture officielle, j’ai été convié à découvrir ce tout nouveau concept en prenant place dans une salle à manger qui, effectivement, a été adaptée à sa nouvelle identité. Les habitués de l’endroit seront-ils dépaysés ? Je ne crois pas. Malgré les petits ajouts, le décor est resté sommes toutes assez neutre et chic, à l’image du magnifique hôtel.

decor_siam
Direction, Thaïlande !

 Après un Mojito Tamarin bien acidulé (exactement comme je les aime) et quelques bouchées rapidement englouties en guise d’apéro, je me suis dit que ça allait être une belle soirée. D’abord, le cocktail était parfaitement dosé. Il faut dire que Lawrence Picard, celui qui signe la carte des cocktails, en est pas à sa première et ça paraît. Puis que dire des bouchées simples, mais chargées de saveurs bien distinctives du royaume de Siam.

cocktail_siam
©Tania Stratti Photographie

Une fois attablés, nous avions droit au menu dégustation du Siam, à savoir un menu à partager pour 2, 4 ou 6 personnes, composé de plusieurs de leurs plats signatures. Soupe Tom Yum, salade de papaye et satay de bœuf, poulet croustillant du Chef Panithit, riz frit Kao Kluk Ka Pi, cari Panang au bœuf, Pad Thaï… Nous avons réellement eu droit à un festin thaï !

Malgré quelques plats plus éclatants que d’autres, je conseille fortement le Siam à ceux qui désirent découvrir ou simplement se régaler d’une cuisine thaïe. Mes plats favoris de la soirée ? Le riz frit Kao Kluk Ka Pi, préparé avec une pâte de crevettes et de piments, puis accompagné de poulet croustillant, concombre, arachides, mangues et crevettes séchées, que l’on prend le soin de bien mélanger avant de déguster. Un délice ! J’ai également beaucoup aimé le Pad Thaï, mais le plat qui a volé la vedette de notre table fut le cari Panang au bœuf. D’abord, le morceau de bœuf braisé s’effilochait comme un ficello. Puis, le cari à base de lait de coco… Juste assez onctueux et oh combien savoureux ! Le plat de riz en accompagnement ne s’est pas fait désirer trop longtemps, car le mélange s’accordait à la perfection.

siam_centre_ville
Quelques entrées disponibles au Siam du Centre-Ville
cari_panang_siam
Cari Panang au boeuf
riz_frit_siam
Riz frit - ©Tania Stratti Photographie

Les desserts n’ont pas particulièrement fait fureur, mais j’ai aimé le fait de découvrir cette parcelle de la cuisine thaïe, qu’on a rarement la chance de goûter. J’ai bien aimé la simplicité et la fraicheur du riz collant à la mangue, tandis que c’était la première fois que je goûtais à un gâteau à la feuille de pandan. Excellent ? Je ne dirais pas jusqu’à ce point, mais je dirais plutôt intéressant !

Voici donc une belle addition qui plaira autant les touristes que la clientèle d’affaires du Centre-Ville !

Siam (Centre-Ville)

 

On aime : l’effort d’offrir une cuisine thaïlandaise authentique et raffinée. Le Siam est d’ailleurs certifié thaï Sélect Premium, honneur décerné par le Ministère du Commerce de la Thaïlande.

On adore : le riz frit au poulet

On oublie : la soupe Tom Yum qui manquait de finesse

 

Style de restaurant : Cuisine thaïe raffinée. On y va autant en tête à tête que pour une soirée plus festive.

On s’en tire pour combien :

On y va quand : Ouvert tous les jours du matin au soir, comme tout restaurant d’hôtel

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire