5 cabanes à sucre pour faire changement des œufs et fèves au lard dans le sirop

cabane_sucre_le_cuisinomane

5 cabanes à sucre pour faire changement des œufs et fèves au lard dans le sirop

Partir en escapade avec la famille et des amis pour aller se remplir la panse à la cabane à sucre fait définitivement partie des mœurs québécoises. Mais, année après année, on se tanne des œufs et des fèves au lard imbibés dans le sirop, non ?

Si vous êtes comme moi et appréciez les cabanes à sucre offrant des classiques revisités, voici une liste de cinq cabanes au Québec dont le déplacement vaudra définitivement la peine !

Crêpe érable yuzu et meringue Le Cuisinomane
5 cabanes à sucre à découvrir

 

La Cabane d’à côté — Cabane à sucre

Voici le dernier projet du groupe Au Pied de Cochon. Bravement et admirablement chapeautée par Vincent Dion Lavallée, La Cabane d’à côté est ouverte à l’année en proposant chaque saison des menus suivant l’évolution de la nature, dans un environnement enchanteur. Le temps des sucres ne fait pas exception ! Attendez-vous à une cuisine beaucoup moins lourde que sa voisine — Le Pied de Cochon —, mais tout aussi complexe, recherchée et satisfaisante. On boit bio et nature, d’une carte qui rend honneur au savoir-faire de nombreux vignerons du Québec.

 

La Cabane des Affamés (Érablière Shefford)

L’Érablière Shefford et le restaurant Les Affamés s’allient pour une quatrième année consécutive pour créer La Cabane des Affamés. Dans une ambiance et un décor typique de cabane à sucre, le jeune talentueux chef des Affamés Guillaume Asselin réussi toujours à trouver le parfait équilibre entre la décadence et le raffinement, qui saura plaire autant aux éternels traditionnels, que les épicuriens. La cabane est en service tous les vendredis et samedis soirs, ainsi que les samedis et dimanches pour le brunch, jusqu’à la fin avril.

 

La Pause Sylvestre (Cabane végétarienne avec option végane et sans gluten)

Même si j’ai visité La Pause Sylvestre il y a de ça près de 10 ans, cette cabane à sucre figure toujours dans mon top 3 des meilleures expériences de cabanes à vie. Située à Dudswell dans les Cantons-de-l’Est, cette petite cabane nichée au milieu de la forêt accueille seulement 22 personnes par service, rendant l’expérience encore plus personnalisée et agréable. Eh oui, sans oublier que tous les plats servis sont soit végétariens ou véganes, faits à partir d’ingrédients biologiques dont une grande partie est récoltée sur leur propre terre. Tourtière au millet, tarte aux fèves rouges, « fèves au lard » aux haricots noirs, choucroute, différentes marinades, crêpes… Je vous le jure, La Pause Sylvestre est vraiment à découvrir. Les sceptiques seront confondus ! 

 

La Cabane du Coureur (Coureur des Bois)

Un début d’année 2019 sous le signe de la nouveauté pour le bistro Coureur des Bois ! En plus d’accueillir en cuisine le chef Jean-Sébastien Giguère (Pied de cochon, Toqué !), le bistro inaugure sa propre cabane — La Cabane du Coureur. Une cabane pour les amoureux de vins certes (rappelons-nous que leur cave à vin compte près de 18 000 bouteilles de vin, qui leur a valu le prix Grand Award, décerné par Wine Spectator– mais pas que. Le menu est un joli amalgame de tradition, de gastronomie et de finesse. Blinis de gravlax de saumon et caviar, ribs teriyaki à l’érable, cassoulet à la bière d’érable, guédille de crevettes et sapin, magret de canard à la Rossini… Difficile de se garder de la place pour le service de dessert 100% crêpes !

  • Menu 3 services à 39$ ou 4 services à 59$. Moitié prix pour les enfants de 5 à 11 ans, gratuit pour les moins de 4 ans.
  • Informations et réservations
  • 158 rang des Soixantes St-Marc-sur-Richelieu JOL 2EO

 

Cabane à Pommes à l’érable (Labonté de la Pomme)

Labonté de la Pomme est une ferme agrotouristique familiale située à Oka, dans les Laurentides. Bien que la majeure partie de leurs activités soit autour de la pomme, ils cultivent également le miel, ainsi que plusieurs fruits tout au long de la saison estivale. Mais, si j’en parle ici, c’est grâce à leur populaire cabane à pomme à l’érable, offerte à deux reprises dans l’année ; en mars et en avril pour la saison des sucres, ainsi qu’à l’automne lors de la saison des pommes. On ne passe pas à côté de leur incontournable soupe à l’oignon à l’érable gratinée au fromage Oka en entrée, suivi de l’Étagé campagnard, un savant mélange de viandes fumées au bois de pommier, de fromage, de compote de pommes, le tout entre deux gaufres maison. Vous aurez été prévenu !

Bonne saison des sucres !

3 Commentaires
  • Bernard Labelle
    Publié le 10:32h, 19 février Répondre

    Quand on va à une cabane à sucre c’est pour un repas traditionnel du temps des sucres comme dans le bon vieux temps. Ceux qui veulent manger d’autres choses et bien allez dans des restaurants spécialisés. Arrêtez de nous enlevez nos traditions Nous sommes au Québec et on aime se sucrer le bec dans le temps des sucres qui ne dure pas très longtemps.C’est mon avis et l’avis de plusieurs personnes avec qui j’ai parlé. Bonne saison des sucres

    • Tommy Dion
      Publié le 13:10h, 19 février Répondre

      Bonjour M. Labelle,

      D’abord, merci d’avoir pris le temps de commenter mon dernier article. Mon objectif en écrivant cet article n’était pas de dénigrer les cabanes à sucre traditionnelles, loin de là, mais de proposer quelques alternatives pour les gens désirant vivre une expérience disons… Renouvelée de la cabane à sucre traditionnelle !

      Merci et bonne saison des sucres à vous aussi,

      Tommy

  • Pingback:Où se sucrer le bec dans le temps des sucres? - Cinq Fourchettes
    Publié le 12:29h, 03 mars Répondre

    […] bijou de cabane qui m’a été suggéré par nul autre que le Cuisinomane! C’est un endroit avec une atmosphère intimiste, car on n’y siège que 22 personnes. Cette […]

Ajouter un commentaire