Festin de fruits de mer chez Lucille’s !

laval_lucilles_restaurant

Festin de fruits de mer chez Lucille’s !

Après le Lucille’s Oyster Dive dans l’ouest de l’Ile, la Brasserie Lucille’s dans Westmount et le camion de rue éponyme, voilà que le groupe élargit ses horizons en ouvrant à Laval, tout juste à deux pas du centre commercial Carrefour Laval.

Pour ce 4eprojet, le groupe ne veut surtout pas changer la recette ; pourquoi modifier une formule gagnante ? Le menu regorge donc de fruits de mer, d’huîtres, de grillades — notons ici que les coupes de bœuf et le poulet sont vieillis à sec pendant un minimum de 28 jours —, tacos de poisson, plusieurs tartares et sans oublier leur fameux lobster roll.

lucille_laval

J’ai eu le plaisir de découvrir le restaurant dès leur première journée de travail et je dois admettre qu’ils n’ont pas besoin de rodage ; l’équipe fait preuve de connaissance de cause et les plats — très similaires à ce que l’on peut déguster à la Brasserie Lucille’s —, sont très bien exécutés. Laissez-moi vous raconter ma soirée, pas parfaite, mais assurément plus positive que négative — j’ai d’ailleurs eu trois coups de cœur.

bloody_lucilles
Bloody Caesar au fruits de mer... Incroyable !

Au menu cette soirée-là, ont passé sous le radar : taco de poisson, tartare de bœuf, tartare de thon, saumon grillé, poulet parmesan, pieuvre grillée, steak coupe Kansas et lobster roll. Ne vous inquiétez pas, je n’étais pas seul.

Je passe rapidement sur le poulet parmesan, qui selon moi, ne concorde pas vraiment sur ce genre de menu, d’autant plus que le plat n’a rien de flamboyant. Le tartare de bœuf est très classique avec un léger goût de truffe, bien assaisonné, mais j’aurais aimé un peu plus de texture. Celui de thon, à l’instar de son cousin de la terre, bénéficiait d’une texture très craquante grâce au concombre « spiralizé », mais manquait d’assaisonnement. Le trio d’entrées s’est conclu avec le taco de poisson croustillant, surmonté d’une montagne de chou rouge mariné et accompagné de deux sauces : l’une à la mangue et la seconde aux tomatilles. Très plaisant à manger, même si je préfère les tacos à base de maïs, qu’à ceux faits de blé. Mais ça, c’est personnel.

laval_lucilles_entrees
Tacos de poisson, tartare de boeuf et de thon

Passons aux choses sérieuses. D’abord, place à la reine de la mer, la pieuvre qui était cuite à la perfection et déposée sur une salade grecque bien généreuse en fromage féta, en tomates multicolores et en olives noires. Exquis !

Ensuite vient mon premier coup de cœur de la soirée, le steak vieilli coupe Kansas… Difficile d’être plus simpliste, mais cette viande avait tout pour elle : cuisson médium saignante et généreusement assaisonnée. Je me suis même retenu de ne pas gruger l’os… Quand même.

laval_lucilles_restaurant
Kansas steak, lobster roll, saumon et poulet parmigiana

Deuxième coup de cœur, les lobster roll (servis en duo), accompagnés de frites qui ne passeront pas dans les annales des meilleures frites de Laval. Mais, aucune importance. Les guédilles de homard sont généreusement farcies de gros morceaux de chair et légèrement enduites d’un aïoli. Arrosé de jus de citron, c’est du vrai bonheur.

laval_lucilles_pieuvre
Pieuvre, sur salade grecque. Très bien exécuté !
laval_lucilles_lobster_roll
Leur lobster roll à faire rêver...

Non, ce n’est pas le dessert — une Key lime pie —, mon troisième coup de cœur. Bien qu’elle était bien acidulée, elle était trop sucrée. Mon troisième moment fort, qui s’est d’ailleurs avéré à être le premier de la soirée, fut le Bloody Caesar aux fruits de mer. Le cocktail lui-même est très bon, piquant à souhait et avec le mélange d’épices maison, mais c’est la garniture qui le rend spectaculaire : patte de crabe, crevette cocktail et une belle huitre qui se tient en équilibre sur le rebord. Même le céleri — qui tire trop souvent de la patte —, était bien croquant.

L’ambiance, quant à elle, est très propice à la fête, parfaite pour une agréable soirée bien animée avec des amis.

Pendant la saison estivale, le Lucille’s à Laval a même emménagé un comptoir « take-out », où différentes viandes fumées maison et lobster roll seront servis, à déguster soit directement au comptoir, ou aux tables à pique-nique que l’équipe a pris le soin de peinturer aux couleurs de la marque et emménagées sur le gazon.

laval_lucilles
Commande à emporter ou à manger sur les tables à pique-nique

Enfin, je souhaite terminer mon article en partageant l’avis d’un collègue de travail, qui l’a choqué dès qu’il a mis les pieds dans le restaurant : la tenue de travail des jolies serveuses (qui d’ailleurs, ont fait un travail magistral cette soirée-là)… Talons hauts, petits shorts et chemises moulantes en décolleté. Je n’en dis pas plus, mais c’est certain que ça peut en choquer plusieurs… Tenez-vous-le pour dit.

Ce billet est un partenariat rémunéré par Lucille’s Laval pour une campagne de Voyage NumériQC, mais cela ne change en rien mon honnêteté concernant le service et la qualité de la nourriture reçus cette soirée-là.

laval_lucilles_terrasse

Restaurant Lucille’s Laval

On aime : Le service très amical et professionnel.

On adore : Les fruits de mer et le steak de boeuf.

On oublie : Le poulet parmigiana, dont je me questionne encore l’existence sur ce genre de menu… Et petit bémol concernant la tenue de travail des serveuses.

 

Style de restaurant : Belle ambiance, menu où les fruits de mer sont à l’honneur, d’inspiration américaine.

On s’en tire pour combien : Comptez au moins 75$ par personne si vous voulez réellement vous faire plaisir avec de bons fruits de mer.

On y va quand : Tous les soirs, à partir de 17h

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire