Où manger le meilleur pain à Montréal ? Voici 11 boulangeries artisanales à découvrir

boulangerie_toledo

Où manger le meilleur pain à Montréal ? Voici 11 boulangeries artisanales à découvrir

Cet article fait suite à la partie 1 et la partie 2 de la série d’articles « Pour l’amour du pain ». Dans le premier, je vous expliquais pourquoi le pain et le gluten devraient être votre ami. Dans le second, je suis parti à la rencontre d’un boulanger hors pair de Montréal ; Maxime de la boulangerie Blés de Pays. Enfin, dans cet article, je vous propose mon top 11 des meilleures boulangeries artisanales à Montréal où vous procurer du pain non seulement bon au goût, mais bon pour vous.

 

Top 11 — Meilleures boulangeries artisanales de Montréal

Automne Boulangerie

Fondée en 2016 par Julien Roy et Seth Gabrielse, Automne a su dès le départ conquérir le cœur des Montréalais avec ses pains au levain, pizzas, quiches et pâtisseries. La mission d’Automne est de refaire découvrir aux gens le pain confectionné de manière traditionnelle avec un pétrissage et une fermentation optimale, en utilisant de la farine d’ici. Chaque visite est un réel plaisir… Sauf lorsque vient le temps de choisir ! Épeautre, blé entier, miche d’Automne, bâtard ou pain Beaubien (fait avec de la farine moulue sur place chaque jour) : tous les choix sont bons.

boulangerie_automne
Blés de Pays

Voici un artisan boulanger hors pair, qui fait son pain dans un petit local dans le Mile-End et qui a définitivement les valeurs aux bons endroits. Mis à part quelques restaurants à Montréal où il fait lui-même la livraison, son pain est disponible sur commande seulement. Son pain Mélange du Val est l’un de mes pains préférés de tous les temps !

Lire mon entrevue avec Maxime Deslandes de la Boulangerie Blés de Pays

bles_pays6
Le boulanger Maxime de Blés de Pays © Le Cuisinomane
Boulangerie Jarry

L’impressionnante Boulangerie Jarry, située au coin de St-Denis, mérite définitivement le détour, pour plusieurs raisons. D’abord, le propriétaire Dominique Gauvrit s’est entouré d’une équipe expérimentée (Matthieu Lhomelet, Bobby Grégoire, Richard Mercier et Mikael Legentilhomme), avec de bonnes valeurs ; produits locaux et qualité des ingrédients avant tout. Puis, à l’aide du moulin venu directement du Vermont, il prévoit moudre la totalité des grains provenant de fermes locales (De la Rémy, Soulanges) pour un maximum de fraicheur et de saveurs. Les pains sont savoureux et nourrissants, mais la cuisine proposée sur place l’est tout autant ; sandwiches, tartes salées, pizzas, soupe, salades. Du côté sucré, on peut se régaler de biscuits, scones, brownies, croissants nature ou de saison, comme la fois où j’y suis allé : chocolat, poire et mélilot.

 

boulangerie_jarry
Toledo

Voici une autre boulangerie où le pain est travaillé de manière artisanale, avec des grains anciens locaux et bios, puis moulu ici. Le fondateur est Riccardo Arnoult, celui qui a fondé L’Amour du Pain à Boucherville. On craque pour la tourte du Mont-Royal ou le Seigle. Les plus gourmands craqueront pour la fougasse aux olives, le pain au chocolat ou les gourmandes focaccia. Le Norvégien aux fruits est aussi à découvrir !

boulangerie_toledo
Le seigle de la boulangerie Toledo ©Le Cuisinomane
Hof Kelsten

La boulangerie Hof Kelsten peut bien être reconnue pour son babka au chocolat, sonPannetone annonçant le temps des fêtes et ses lunchs/brunchs nous rappelant l’Europe de l’Est, il faut savoir que plusieurs très bons restaurants de Montréal sont dépendants d’Hof Kelsten pour ravir leurs clients avec du bon pain. Bien que la baguette et le pain au levain soient excellents, je vous suggère de passer un vendredi pour acheter le fameux pain challah. Du pur bonheur.

hof_kelsten_boulangerie
Babka au chocolat © Hof Kelsten
Guillaume Boulangerie

À la boulangerie Guillaume, on est complètement ailleurs des boulangeries traditionnelles. Dès votre entrée, vous serez submergé de différents pains, ficelles et fougasses à toutes les saveurs possibles, de plusieurs pâtisseries feuilletées ou non, sans oublier leur fameux pudding au pain ou cruffins (hybride entre un muffin et un croissant). Si je n’avais QU’UNE recommandation ? Le pain fesse cheddar et patates. Je vous aurai averti.

boulangerie_guillaume
© Boulangerie Guillaume
Le Pain dans les voiles (3 adresses – Villeray, Saint-Hilaire et Saint-Bruno-de-Montarville)

La boulangerie Le Pain dans les voiles est peut-être bien reconnue pour sa baguette qui a remporté de nombreux prix, mais ce serait un regret de ne s’en tenir qu’à la baguette ! Mise à part leur vaste sélection de pains — autant sucrés que salés —, je dois avouer que je fais un détour tout spécial pour leurs sandwiches bien gourmands. Si vous tombez face à face avec leur énorme sandwich végétarien dont les ingrédients changent au fil des saisons, je vous le recommande ! Quiches et délicieuses gourmandises sucrées sont également au menu.

pain_dans_les_voiles
©Pain dans les Voiles
Joe la Croûte

Joe la Croûte est la référence « pain » du Marché Jean-Talon depuis 2012. Ce qui caractérise Joe — tout comme certaines boulangeries mentionnées ci-haut —, est qu’il prend bien soin de son pain. Le pétrissage est effectué lentement et à basse température, ce qui rend ses pains plus humides et alvéolés. La farine est bio et autant que possible locale, une autre touche qu’on aime. Joe la Croûte est reconnue pour son pain Passe-Partout, Le Castagne (châtaigne, noix et pommes) et le Popeye, avec fromage de chèvre et épinard. Je vous invite aussi à essayer leur baguette au Khorasan !

joe_la_Croute
© Hélène Laurendeau
La Meunerie Urbaine

La Meunerie Urbaine est le projet de Martin Falardeau — cofondateur de la boulangerie le Pain dans les Voiles —, qui a décidé de repousser ses limites de la fabrication de pains. Comment ? En moulant sa farine sur pierre tous les jours, pour ensuite être directement transformée en pain, ce qui rend le produit encore plus savoureux et nutritif. Cela dit, il n’y a aucun mauvais choix : de la baguette à l’aztèque, en passant par celui à l’épeautre ou mon préféré, le Grains Toastés. L’endroit est également parfait pour relaxer avec un café, que l’on accompagne d’une pâtisserie feuilletée, biscuit ou tartelette de votre choix. Le mien ? Le mille-feuille !

meunerie_urbaine
La Bête à Pain (3 succursales – Ahuntsic, Griffintown et Laval)

La Bête à Pain est le délicieux et retentissant projet de Marc-André Royal. On s’y rend pour combler une rage de gluten certes, mais les trois succursales sont toutes indiquées pour s’asseoir et prendre le temps de grignoter un petit lunch qui ne passera pas inaperçu. La créativité, l’expérience et le savoir-faire du chef se reflètent sans contredit dans la fabrication de pains et pâtisseries. Épeautre, Khorasan ou Bâtard, avec un petit de beurre, c’est toujours gagnant ! À noter que La Bête à Pain à Laval fait des beignes complètement décadents ; vous serez prévenu.

boulangerie_bete_a_pain
© La Bête à Pain
Boulangerie Merci la Vie

Je vais être honnête. Je ne suis jamais allé à la Boulangerie Merci la Vie encore… Je vous assure que ce n’est pas par manque d’intérêt — loin de là —, mais bien dû à un facteur disons… Technique et géographique (pas de voiture !). Situé à Prévost dans les Laurentides (moins d’une heure de Montréal), c’est en 2015 qu’Albert et sa femme Johanne ont décidé de quitter leur emploi respectif pour sauter dans un monde qui les passionnait au plus haut point : la boulange. Aujourd’hui, les preuves sont faites et il est indéniable que la boulangerie Merci la Vie est un incontournable non seulement dans la région, mais au Québec en entier. Je ne vous apprendrai rien si je vous disais que leur spécialité est le pain, mais je vais aller plus loin en vous disant qu’Albert a élaboré sa propre méthode de confectionner son pain ; la pâte est fermentée sans levain, jusqu’à ce qu’aucune fermentation ne soit possible. Ceci peut frôler les 72 heures. Tant qu’à faire le détour, je vous recommande d’arriver pour le lunch et le brunch pour savourer de délicieux petits plats mettant en valeur les légumes, les grains et bien sûr, son pain. En écrivant ce petit paragraphe, j’ai déjà l’eau à la bouche. Si vous prévoyez y aller, faites-moi signe ! J

merci-la-vie-boulangerie
© Two food photographer
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire