[Critique restaurant] Lattuca Barbecue

lattuca_bbq

[Critique restaurant] Lattuca Barbecue

J’aime les légumes. J’adore les légumes. Mais, je vais être honnête, lorsqu’un plateau de viandes tel que l’on peut retrouver au Lattuca BBQ arrive sous mon nez, je ne peux cacher une certaine fébrilité. Voir ces viandes apprêtées avec amour par un champion pitmaster, cuite tout doucement pendant plusieurs heures à basse température relève d’un art dont très peu de gens aux Québec maîtrise. Lui, c’est John Lattuca.

Pour le commun des mortels qui ne savent pas qui est M. Lattuca, c’est un champion pitmaster. Et pour le commun des mortels qui ne savent pas c’est quoi un champion pitmaster, c’est un guru du barbecue. Ici, je ne parle pas de la simple grillade que monsieur-en-costume-de-bain fait en bordure de sa piscine. Je parle d’une personne qui en fait son style de vie, en plus de participer à des compétitions de grillades, partout en Amérique.

Je sais que cela semble difficile à comprendre pour nous les Québécois, mais c’est chose récurrente dans plusieurs états aux États-Unis, par exemple au Texas, au Kansas ou même en Caroline, où le barbecue est nul autre qu’une religion.

lattuca_montreal
© Randall Brodeur

D’ailleurs, John a participé à plusieurs compétitions de ce genre, où il s’est valu maintes distinctions, dont la meilleur brisket (poitrine de bœuf) au monde. Bien qu’il ait tiré sa révérence aux compétitions depuis quelques années, cela ne l’a pas empêché de poursuivre sa passion, bien au contraire. Il a ouvert son propre restaurant, où il offre quelque chose d’unique à Montréal, garantissant qualité et fraicheur tous les jours.

Puisqu’il n’est pas question d’offrir de la viande réchauffée à ses clients, il applique le principe de production limitée, davantage connu chez nos voisins du sud. Sachant que les coupes de viande prennent jusqu’à 14h de cuisson (et donc se fait majoritairement la nuit), John cuit une quantité prédéterminée et la sert jusqu’à épuisement des stocks. C’est une des raisons pourquoi il est fortement conseillé de réservé si vous décidez de venir en groupe.

Lattuca-10.0
© Randall Brodeur

Les viandes

Quatre coupes de viande vous sont offertes, apprêtées selon leur meilleur style; on retrouve la brisket style Kansas (championne mondiale), le porc effiloché style Caroline, les côtes de porc coupe St-Louis et la côte de bœuf style Texas. Vous avez simplement à faire votre choix de viande, ajouter deux à-côtés parmi salade de chou, fèves au lard et mac’n’cheese, puis vous avez un réel festin de barbecue.

La dégustation

Simplement en voyant le plateau, j’avais des émotions. Imaginez lorsque ma fourchette s’est défilée à travers la chaire entourant l’imposant os de la bête, qui ne pouvait faire autrement que de suivre la ballade. La poitrine de bœuf, au goût de beurre, qui se laisse tendrement fondre en bouche. Les côtes levées de porc cuites à la perfection, offrant une résistance désirée en la détachant de l’os avec une abondance de viande… Nul nécessaire d’en dire plus, hormis que le carnivore en moi a été pleinement comblé.

Au niveau des accompagnements, vous apprécierez grandement nettoyer votre palais avec la salade de choux bien acidulée. Et si le mac’n’cheese ne passera pas à l’histoire, mention honorable aux fèves au lard où les harmonies du sucré-salé se confirmaient à chaque bouchée.

Lattuca BBQ est sans contredit LE restaurant en ville pour satisfaire toute rage carnassière!

lattuca_bbq
© Randall Brodeur

Crédit photo à la une : Randall Brodeur

Lattuca BBQ

 

15 rue de la Commune Ouest, Montréal

Aux commandes de la cuisine : John Lattuca

Style de restaurant : Pour satisfaire une rage de viande, ou simplement pour déguster une viande apprêtée à la perfection, réalisée par un maître de la chose.

On s’en tire pour combien : Choix de deux viandes : 29$, trois viandes 31$, quatre viandes 33$.

On y va quand : du jeudi au dimanche, 17h-23. Réservations fortement recommandées.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire