4 crêperies bretonnes à Montréal où manger les meilleures galettes et crêpes

creperie_breizh_cafe_montreal

4 crêperies bretonnes à Montréal où manger les meilleures galettes et crêpes

Je ne suis pas Breton. Mais, j’ai mangé des galettes de sarrasin et des crêpes minces toute mon enfance… La première, je la dégustais simplement avec de la mélasse, jusqu’au jour où j’ai vu ma grand-maman française manger sa galette uniquement qu’avec du beurre… Depuis ce jour, je fais comme les vrais : j’ajoute du beurre. Et de la mélasse ! La seconde, bien que nous n’utilisions pas de farine de froment, elles devaient être extrêmement minces, puis c’était avec du sirop d’érable… Ou de la cassonade… Ou les deux. Mais, Breton-ne-vous-inquétez-pas, il y avait également du beurre ! D’ailleurs, je vous ai déjà partagé ma recette de crêpes fines de mon enfance — si vous êtes curieux.

crepe_bretonne_montreal
Crêpe beurre-sucre de chez Milo & Fine

Parce que manger une galette ou une crêpe sans beurre ? Demandez à un Breton : c’est impensable. Du moins, c’est ce que Cédric, Breton d’adoption et propriétaire de la crêperie bretonne Chez Milo & Fine situé à l’intérieur de la halle gastronomique Le Central me disait, au même moment où j’engloutissais la dernière bouchée de mon extraordinaire galette à l’Emmental — avec du beurre.

Extraordinaire, dis-je ? Ou… Devrais-je dire fabuleuse ? En tout cas, cette galette fut certainement la meilleure crêpe de sarrasin que j’ai mangé de ma vie, et potentiellement une des meilleurs à Montréal.

creperie_milo_fine_montreal
Cédric de chez Milo & Fine, maître dans l'art de la galette

Et puis, il m’est venu un constat : tous les Montréalais doivent absolument découvrir ce qu’est une bonne galette et crêpe. Ces produits peuvent sembler bien banaux… Mais, demandez un Breton : la dextérité pour manier le râteau à crêpe, la spatule et la billig, sans oublier la recette à appareil parfaite, puis l’art de toujours garnir la crêpe avec le ratio exact de garnitures, ce n’est pas pour tout le monde.

En faisant mes recherches et en discutant avec des professionnels, j’en ai appris beaucoup sur le sujet. J’ai donc décidé de vous partager ce que vous devez savoir à propos de la galette et la crêpe ! Vous l’aurez compris, une galette sera toujours faite à partir de sarrasin, puis une crêpe, de farine de blé.

 

Comment reconnaître une bonne galette et une bonne crêpe

 

Étape #1 : vous devez visiter une vraie crêperie bretonne (voir mes 4 suggestions ci-dessous) ;

Étape #2 : vous devez commander une « galette complète » (œuf miroir, fromage emmental, jambon), puis une crêpe « beurre-sucre ». (Vous pouvez quand même commander la seconde après avoir dégusté votre galette…)

Maintenant que vous êtes bien attablé avec vos deux petites assiettes remplies de bonheur, vous devez d’abord les examiner…

Voici 4 éléments que l’on doit percevoir sur sa galette de sarrasin
  • Une multitude de bulles d’air (et/ou de petits trous) ;
  • La couleur : d’un brun très foncé (plus elle est pâle, moins le mélange contient de farine de sarrasin) ;
  • Épaisseur : on doit presque être capable de voir à travers, tellement elle est fine ;
  • La cuisson : bien cuite, avec l’extrémité craquante.

 

Quoi observer pour la crêpe 
  • La couleur : doré, puis tachetée blanc (dû à la formation de bulles d’air qui se créer lors de la cuisson, signe qu’elle sera aérienne) ;
  • Épaisseur : la finesse avant tout ;
  • Élasticité : fait de farine de froment, la crêpe doit être élastique ;
  • L’extérieur sera un peu craquant, puis l’intérieur fondant et moelleux.
creperie_breizh_cafe_montreal
La complète au Breizh Café. Vous voyez, les trous et la couleur... Magnifique ! ©Breizh Café
crepe_bretonne_montreal
La crêpe doit être très fine, tachetée, au rebord légèrement craquant.
Puis, le goût

La galette se doit bien sûr de goûter la farine de sarrasin, qui aura des arômes et des saveurs complexes de noisettes et d’amandes torréfiées. Puisque la « galette complète » comprend un œuf, du fromage Emmental et du jambon, la clé est au niveau du ratio des ingrédients. Il serait faux de penser que plus il y a de fromage, plus elle sera bonne… C’est le sarrasin que l’on doit percevoir en premier, ensuite le goût fruité du fromage et enfin, la touche sucrée du jambon. Tout est dans l’équilibre.

Au niveau de la crêpe, bien que les 4 ingrédients principaux soient farine, œuf, sucre et lait, certains peuvent ajouter un peu de fantaisie en ajoutant de la vanille, de la bière, ou même du rhum. Par contre, les puristes s’en tiendront à ces quatre ingrédients, afin de bien percevoir le goût du beurre. Le sucre, quant à lui, apportera bien plus que la sucrosité : les bouchées qui « croustillent » de sucre sont les meilleures !

Pour déguster comme un vrai Breton

Si la dégustation de la galette est propre à chacun, ce n’est pas le cas pour la crêpe. Les « vrais » débuteront par l’extérieur, pour terminer par le centre. Pourquoi donc ? Puisqu’elle se déguste en forme de cône, tout l’excédent de beurre et de sucre se réunit dans la partie inférieure… Alors imaginez la dernière bouchée.

 

Voici 4 adresses où savourer une vraie galette ou crêpe à Montréal

 

Chez Milo & Fine

Cédric, le propriétaire, est littéralement « tombé dans le sarrasin » lorsqu’il était jeune. Il emmène donc fièrement ses inspirations et son savoir-faire à Montréal avec Milo & Fine, noms des grands-parents de son meilleur ami et de qui on lui doit ses valeurs et inspirations. Chez Milo & Fine, on a donc droit à l’authenticité bretonne. La cuisson de la galette laisse les extrémités bien craquantes, elle est très fine, puis très goûteuse. Son secret ? Il ne coupe pas son appareil de galette avec de la farine blanche, il utilise une farine de sarrasin locale très goûteuse, mais rien ne peut accoter l’expérience et la passion qu’il met derrière chaque galette. Je peux en dire tout autant pour la crêpe : craquante aux extrémités, fondante à l’intérieur, bien tachetée de couleur et une belle élasticité. Une complète avec un verre de cidre, et c’est le bonheur.

La traditionnelle galette-saucisse est également disponible (les Bretons comprendront !)

  • Galette complète : 10$
  • Crêpe beurre-sucre : 5$
  • Chez Milo & Fine
  • 30 Rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal (Le Central)
creperie_montreal_galette
La complète de chez Milo & Fine ©Julien Guinguette Photographie
La Crêperie du Marché

Pour moi, La Crêperie du Marché, situé dans le Marché Jean Talon, a été mon premier « spot à galette » à Montréal. J’aime beaucoup que Jérôme Arlabosse, le propriétaire, puise dans les étalages de ses voisins artisans pour garnir ses galettes et crêpes : œufs du Capitaine, fruits et légumes des fermes installées au Marché, viande de la Boucherie du Marché, tandis qu’il utilise de la farine bio de La Minoterie des Anciens, en Gaspésie. À déguster sur place ou à emporter, c’est toujours un petit bonheur.

creperie_marche_montreal_galette
Complète, signée © Crêperie du Marché
Breizh Café

Frédéric Coupard, propriétaire et Breton d’origine, a eu le même constat que plusieurs Bretons en constatant la piètre situation des crêpes et galettes traditionnelles bretonnes à Montréal. Sauf que, au lieu de vivre avec ce manque, ce diplômé de l’École Hôtelière de Dinard en Bretagne a décidé de passer à l’action en 2013 en ouvrant sa propre crêperie bretonne, Breizh Café. Tous les Bretons le savent et m’ont bel et bien confirmé : au Breizh, la galette et les crêpes sont bonnes. Constat que j’ai d’ailleurs eu en voyant ma « complète », qui répondait parfaitement aux critères mentionnés ci-dessus. Les plus aventuriers trouveront également leur compte, avec plus de 20 choix autant en crêpes qu’en galettes.

creperie_breizh_cafe_montreal
La complète au Breizh Café. Vous voyez, les trous et la couleur... Magnifique ! ©Breizh Café
ÔBreton

ÔBreton est la dernière crêperie à voir le jour à Montréal. Installés sur l’Avenue Mont-Royal depuis 2017, Cyril et Christian sont des « vrais ». Des « vrais » pas qu’au niveau du savoir-faire, mais aussi au niveau du choix des ingrédients de première qualité. Farine de sarrasin de Marieville, farine de Froment bio La Milanaise, et les garnitures proviennent d’artisans d’ici. La tartinade chocolat-noisette est fait maison, tout comme le caramel au beurre salé.

  • Galette complète : 9,80$
  • Crêpe beurre-sucre : 4,50$
  • https://obreton.ca
  • 1201 A, avenue du Mont-Royal Est, Montréal
galette-sarrasin-breton
Galette complète de chez OBreton ©OBreton

À noter que les crêperies Spanel et Ti-Breizh sont deux autres adresses où savourer des galettes et crêpes à Montréal. Pour les gens de Laval, L’Antre-Nous Crêperie est aussi une excellente adresse ! D’ailleurs, je vous en parlais juste ici.

Il est dorénavant plus nécessaire d’attendre la Chandeleur pour manger vos crêpes préférées… Parce qu’une galette de temps en temps, c’est bon pour le moral !

galette_saucisse_creperie_bretonne_montreal
Galette saucisse ! ©Milo & Fine
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire