Tsukuyomi : Parmi les meilleurs ramens à Montréal

ramen_tsukuyomi

Tsukuyomi : Parmi les meilleurs ramens à Montréal

Quand vient le temps de choisir un endroit où manger un très bon ramen à Montréal, le choix peut être très difficile dû à l’abondance de petits endroits servant cette spécialité japonaise. Surtout quand ils se proclament tous de faire « le meilleur », et surtout, selon la tradition, ce qui n’est pas toujours le cas.

Je vous ai déjà parlé du Misoya et de leur bouillon au miso, que j’apprécie particulièrement (article ici). Aujourd’hui, si je vous parle du Tsukuyomi, c’est parce qu’ils offrent certainement l’un des meilleurs ramens Tonkostu à Montréal… J’en ai d’ailleurs la preuve, l’ayant terminé jusqu’à la dernière goutte.

Tsukuyomi_ramen
Au Tsukuyomi, le secret est dans le bouillon

D’abord, Tonkostu signifie « os de porc » en japonais. Cela signifie que le bouillon est fait à base d’os de porc, comme bien des ramens à Montréal. Mais, ce qui les différencie, c’est la durée du temps à laquelle le bouillon est mijoté, de manière à ce qu’il devienne onctueux, d’apparence laiteuse, mais surtout, sans être excessivement gras et salé. On parle ici d’environ 8h, ce qui laissera le temps au liquide d’imprégner un maximum de goût et de développer des saveurs très complexes.

Les nouilles sont également faites sur place, tout comme le porc braisé, auquel nous pouvons l’ajouter aux côtés des autres garnitures (œuf cuit dur, épinards, nori).

ramen_tsukuyomi

Même si le ramen Tonkotsu n’est mon préféré (souvent trop riche), je ne pouvais faire autrement que de plonger dans ce bouillon de porc, dont la presque totalité de leurs ramens est constitué.

Chose que je n’ai pas regretté du tout, en terminant mon bol jusqu’à la dernière goutte… Le bouillon est bel et bien opaque et onctueux, mais surprenamment léger. Avec les nouilles de taille moyenne, le savoureux porc, l’incontournable œuf cuit au miso et mon extra épinards – un peu chiche selon moi-, il y a de quoi remettre en place une bonne rage de soupe ramen !

À noter qu’ils offrent aussi une version végétalienne, c’est-à-dire à base d’un bouillon de légumes, puis servie avec nouilles de riz, tofu, légumes et épinard. Intéressant !

On se déplace au Tsukuyomi d’abord pour leurs ramens, mais quelques entrées sont aussi proposées; edamame, salade wakamé, goma-æ (épinards avec une pâte de sésame) et takowasa, qui s’est avéré pour moi être une très belle découverte, mais pour amateur de wasabi seulement. Ce petit plat est composé de pieuvre marinée au wasabi, que l’on dépose dans notre feuille de nori, pour terminer avec une feuille d’épinard, question d’éteindre le feu.

entree_tsukuyomi

Tsukuyomi

Style de restaurant : Japonais, mais on y va essentiellement pour les ramens.

On s’en tire pour combien : Ramen à partir de 14$, extra à 1$ ou 2$. Entrée entre 3$ et 7$.

On y va quand : 7 jours sur 7, pour le lunch et le souper.

5207 Boulevard St-Laurent, Montréal

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire