Fermeture du restaurant Su : la fin d’une institution. Merci chef !

fisun_ercan2

Fermeture du restaurant Su : la fin d’une institution. Merci chef !

Cet article a précédemment été publié pour Timeout Montréal. J’ai cru bon et pertinent de le publier également sur mon blogue, puisque c’est la chef Fisun Ercan qui m’a ouvert l’œil sur la cuisine turque, lorsque j’ai découvert son restaurant dans mes premières années à Montréal. J’ai alors rencontré pour la première fois une chef extraordinaire, dans tous les sens du terme. Derrière une timidité se cache une femme forte, guerrière, qui n’a pas froid aux yeux et qui, surtout, reste fidèle à ses valeurs.

Même si elle ferme son restaurant Su, une nouvelle page se tourne avec son projet Bika — une ferme et restaurant champêtre.

D’autres défis pour la chef

 

Nous ne saurons pas si c’est la crise du COVID-19 — ou les occupations de plus en plus prenantes du côté de sa ferme —, que la chef Fisun Ercan a pris la difficile décision de fermer définitivement les portes de son tout premier restaurant, le Su.

Une histoire d’amour avec Montréal qui a commencé il y a 14 ans, alors que la chef décida d’ouvrir un restaurant turc, dans un quartier loin d’être animé et attrayant comme il l’est aujourd’hui : Verdun

restaurant-su-3
© Restaurant Su

Son travail, son acharnement, son savoir-faire, sa passion mais surtout l’amour de son pays natal et des produits d’ici ont fait mentir toutes probabilités. Après 14 ans, le restaurant Su a su devenir un incontournable, une institution, une adresse où l’on se déplace pour y vivre l’expérience. Fisun a su nous éduquer, nous faire voyager en constamment relever la barre. Elle a défini un standard et devenu une référence — non seulement en tant que chef, mais restauratrice aux bonnes valeurs.

Ce sont d’ailleurs à cause de ses valeurs qui, il y a un peu plus de deux ans, l’ont poussé à mettre la main sur un tronçon de terre en Montérégie pour en faire son nouveau terrain de jeu qu’elle nomma Bika : sa ferme maraîchère. Le restaurant Su devenait ainsi l’un des restaurants les plus « de la ferme à la table » de Montréal.

fisun_ercan_iron_chef
Le chef Fisun Ercan lors de sa participation à l'émission Iron Chef Canada. © Food Network

Chef Fisun projette ouvrir Bika à ses premiers invités au courant du mois de juillet, pour leur faire vivre une expérience en totale immersion avec sa ferme et la nature. Amoureux-euses de sa cuisine ne soyez sans crainte, elle promet de garder sa signature turque !

bika_ferme
© Facebook Fisun Ercan
fisun_ercan_bika
© Facebook Fisun Ercan
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire