9 meilleures bûches de Noël à se mettre sous la dent à Montréal

buche_noel_potier_montreal

9 meilleures bûches de Noël à se mettre sous la dent à Montréal

Que la tradition se poursuit ! Certes, celle de la bûche de Noël qui ornera la dernière tablée de votre souper des fêtes, mais aussi des bûches qui ont de quoi attirer toute notre attention.

Cela fait 7 ans que je scrute d’un œil attentif toutes les créations des chefs, et je dois dire que d’année en année, le dévoilement est toujours plus attendu.

Pour cet article des meilleures bûches de Noël selon mes préférences personnelles, je me suis simplement posé la question : si j’avais à acheter 9 bûches de Noël pour clore 9 soupers avec les personnes les plus importantes pour moi, lesquelles je choisirais ?

Je vous laisse donc avec 9 adresses qui proposent un Noël à leur manière, ainsi que pour chacune, la bûche qui ferait son chemin sur ma table.

 

C’est aussi le temps de magasiner votre panettone ! Lisez mon dossier ici (en plus de savoir où trouver les meilleurs panettone artisanaux à Montréal)

Top 9 bûches de Noël

 

Chez Potier – Bûche Tiramisu

Je ne vous le cacherai pas, Chez Potier est la première pâtisserie que je conseille à toute personne souhaitant se faire plaisir, du côté sucré. Olivier Potier, le chef, a une rigueur de travail et un souci de la provenance et la qualité des ingrédients, que je dirais, quasi-maladif. Dans le monde du salé, je le comparerais à un certain Riccardo Bertolino, ancien chef de la Maison Boulud (et maintenant consultant), reconnu d’utiliser uniquement la crème de la crème des ingrédients. Dans le laboratoire de la brigade ultra complète et talentueuse, seuls les meilleurs ingrédients ont le droit d’entrer. Des noisettes du Piémont, des chocolats Grands Crus d’origine, de la vanille d’exception, et ce, jusqu’au mascarpone artisanal qu’il a fait venir d’une petite ferme en Italie pour créer sa bûche Tiramisu. Cette dernière, dont je déposerais fièrement sur ma table, est donc composée d’une glace mascarpone-vanille, d’un biscuit moelleux imbibé au café et Amarula, ainsi que d’une seconde glace au café grillé du torréfacteur Structure.

Si j’avais à en choisir une deuxième, ce serait celle à la vanille. Quatre bûches, ainsi qu’un pain d’épice, un panettone, un stollen, ainsi que des truffes au chocolat complètent l’offre du temps des fêtes. Il faut aller jeter un œil !

buche_tiramisu_potier
Bûche glacée Tiramisu - Chez Potier
Édouard et Léo – Bûche chocolat, praliné et poire brûlée

La boucherie en ligne et ayant maintenant 2 pignons sur rue Édouard et Léo est le tout dernier projet de Marc-André Jetté, celui à la tête du restaurant à succès (et dont je n’ai jamais eu de mauvaises expériences) Hoogan et Beaufort. Fidèle à son image, on y retrouve que la crème de la crème des viandes de producteurs locaux, ainsi que des plats prêts-à-mange et coffrets thématiques dignes de son nom. Pour le temps des fêtes, son équipe en pâtisserie propose une bûche qui mérite l’attention. Sur un biscuit au chocolat se trouve une mousse au chocolat avec un insert de poires brûlées au feu de bois, ainsi que d’une couche de praliné noisette. Se retrouve également à sa carte du temps des fêtes un ragoût, un repas complet ballotine de dinde farcie ou rôti de filet mignon au foie gras, sa fameuse tourtière (ou plutôt, celle de sa maman !), un gratin dauphinois, ou encore du bœuf Wagyu à griller soi-même.

EdouardetLeo-Buche
Bûche Édouard et Léo - © Gabriel DeRossi
Rhubarbe – Bûche chocolat, pacane, mascarpone et caramel

En plus d’une boîte à biscuits, d’un cake aux fruits, d’un kouglof cerises griotte et d’un sapin de 34 choux farcis de crémeux à l’érable, Stéphanie Labelle et son équipe trament sur deux bûches tout en contrastes. Entre la fraîcheur de la bûche roulée passion-fraise-rhubarbe et la gourmandise de celle chocolat-pacane-mascarpone et caramel, j’opterais pour la seconde au chocolat !

Si vous avez des cadeaux gourmands à faire, je conseille fortement les compotes aux fruits de saison (s’il reste des compotes fraises-rhubarbe, faites des réserves).

buche_rhubarbe_montreal
Bûche chocolat Rhubarbe - © Étienne Marquis
Sachère Desserts – Bûche Madera

De plus en plus reconnu pour ses créations japonisantes qui nous font voyager — avec une certaine touche d’ambition et d’audace —, la cheffe Sonya illustre encore une fois sa créativité avec trois bûches aux saveurs, disons-le, inhabituelles. À celle sans gluten au chocolat au lait, clémentine et marron, ainsi que la végane noix de coco, pomme et passion, mon choix s’arrêterait sur la Madera, où les saveurs chocolatées sont mariées à celle du thé Lapsang Souchong, celui-ci légèrement fumé. Elle est composée d’une mousse chocolat noir Fleur de Cao 70% infusé au thé Lapsang Souchong avec une insertion de crémeux banane, puis de fines couches de biscuit Sacher, de feuilletine croustillante et de caramel miso.

buche_sachere_dessert_montreal
Bûche Madera - Sachère Dessert © Alison Slattery
Ritz-Carlton Montréal – Chocolat, popcorn, caramel et noisettes

Le chic hôtel Ritz-Carlton de Montréal se joint à l’offre très friand des bûches de Noël, en présentant trois œuvres très épurées qui méritent toute votre attention. Personnellement, je sélectionnerais celle au chocolat caramel avec pop-corn, noisettes et biscuit chocolat sans farine, mais suivant de très près derrière il y aurait celle à la vanille avec un cœur clémentine, gaufrette et baba. La troisième, on est sur une mousse cheesecake, biscuit pain d’épices et marmelade orange. Difficile choix !

Toutes les informations pour commander se trouve sous cette publication.

ritz_carlton_montreal
Élégante bûche du ©Ritz-Carlton Montréal
ÔFauria – Mogador

Cette année, Christian Faure et son équipe présentent six nouvelles créations sucrées, excluant bonbons de chocolat, macarons, mendiants, orangettes, ainsi qu’une gamme complète salée (pensez foie gras, quiche et tourte forestière). Des six gâteaux, on compte 4 bûches ; la bûche Royale (tout chocolat, sans gluten), la bûche Brazilia (café-orange), la bûche Marron-Rhum, la bûche Paris-Brest (praliné noisettes), en plus d’un Vacherin mangue-caramel et un Mogador. Mais qu’est-ce qu’un Mogador ? « C’est un dessert que nous servions à la pâtisserie Dalloyau, à Paris, en 1982. On est en plein dans l’accord chocolat-framboise, avec notamment un biscuit Sacher, une mousse chocolat 70%, une gelée et un confit de framboises », m’explique Christian Faure.

On est donc sur une valeur sûre !

Je complèterais aussi mon achat avec la tourte forestière et la quiche épinards et saumon, l’une des meilleures mangées à ce jour.

mogador_ofauria_patisserie
Mogador © OFauria

Un joyeux temps des fêtes à vous ! Santé et gourmandise 🙂

Pâtisserie Madeleine – Entremets gianduja et pistaches

Du côté de la pâtisserie Madeleine, bien que les trois bûches proposées semblent tout aussi délicieuses les unes que les autres (pacane-clémentine-chocolat blond, caramel-amandes-chocolat blanc et chocolat-noisettes-citron), j’attendrais le Nouvel An pour déguster l’entremet d’occasion, combinant le gianduja (chocolat-noisettes) et la pistache. Disponible uniquement le 31 décembre.

madeleine-patisserie
Pâtisserie Madeleine © Enora Pernin
Crémy – Bûche croquante chocolat, café et camerise

La pâtisserie Crémy est une habituée de cette liste. Tous les ans, le chef Rémi Couture arrive toujours à toucher une corde sensible avec au moins une de ses audacieuses et incroyablement gourmandes créations. Cette année, c’est la chocolat-café-camerise avec un enrobage de chocolat au sarrasin croquant qui me ferait fondre ! Un crémeux chocolat noir et camerise, une gelée de camerise, un biscuit sans farine au chocolat ainsi qu’une mousseline et une chantilly au café viennent compléter ce monument de décadence. Avec modération, bien sûr.

cremy_buche
Bûche chocolat-café-camerise, par Crémy. © Marc-Olivier Becotte
Le Tamelier — Bûche vanille et fruits rouges

La meilleure boulangerie de la Rive-Nord (j’exagère à peine !), dirigée par Mathieu Lhomelet et épaulé par une solide équipe notamment en pâtisserie, avec Amandine Denis et Rémy Guichart. Pour le temps des fêtes, la boulangerie réserve plusieurs surprises, dont deux bûches de Noël tout en contraste. Les plus gourmands s’affèreront sur la chocolat-caramel (crémeux chocolat, biscuit chocolat, caramel maison, mousse chocolat, croustillant chocolat-noisette, glaçage Rocher, chantilly chocolat) (!!), tandis que ceux qui chercheront un brin plus de fraîcheur choisiront la bûche vanille et fruits rouges. C’est d’ailleurs celle-ci qui ferait son chemin sur ma table : crémeux fruits rouges, caramel de framboise, bavaroise vanille, croustillant amandes, glaçage chocolat Ruby et chantilly vanille de Java.

Tout en fraîcheur, mais… Avec une touche de gourmandise bien évidemment !

buche_tamelier
Bûche vanille et fruits rouges. © Le Tamelier
No Comments

Post A Comment