*La liste qui suit représente MES meilleures restaurants et/ou bars à Montréal où prendre l’apéro, à savoir mes préférées, basées sur mes goûts personnels.

 

Parce que c’est toujours l’heure de l’apéro quelque part dans le monde – et que nous, québécois, aimons prendre le temps de grignoter et de boire un coup avant le souper —, j’ai décidé de vous suggérer mes meilleurs restaurants et/ou bars à vin à Montréal où y prendre l’apéro est particulièrement plaisant et agréable.

Si vous cherchez une petite liste d’endroits où boire du vin nature, c’est ici.

Voici donc ma liste de bars à vin préférés où vous serez certain de bien boire, mais aussi de très bien manger !
Larry’s

Grand classique du Mile-End. On peut s’y rendre tous les jours, du café-scone le matin au vin nature-tartare de bœuf le soir. J’aime le Larry’s pour son ambiance, sa clientèle plutôt hipster et parce que je n’y suis jamais déçu ; il faut dire que c’est le petit frère du Lawrence.

Le Vin Papillon

Je ne peux passer sous le silence le Vin Papillon, sans contredis une destination incontournable à Montréal, mais plus précisément dans la Petite-Bourgogne. On boit extrêmement bien, et que dire de la nourriture, toujours impeccable. Donnons crédit aux restaurateurs pionniers de la gastronomie du Québec David McMillan et Fred Morin derrière cette institution, qui ont su s’entourer d’une équipe tout aussi talentueuse : Marc-Olivier Frappier, Vanya Filipovic, Alison Cunningham et plusieurs autres. Aujourd’hui, même si l’équipe a fait peau neuve, l’expérience reste inchangée.

Rouge Gorge

Le Rouge Gorge est certainement le bar à vin le plus convoité de l’Avenue Mont-Royal. 7 jours sur 7, été comme hiver, la chevronnée équipe saura toujours satisfaire nos envies, du vin orange québécois jusqu’aux classiques français. Une belle sélection de cocktails est également offerte, mais le choix se multiplie si vous vous rendez au Royal, le speakeasy situé à même le Rouge Gorge.

lawrence_restaurant
rouge_gorge_montreal
Mon Lapin

Chaque soirée au restaurant Mon Lapin est une vraie régalade. On se laisse surprendre par les créations du duo chef.fe Marc-Olivier Frappier et Jessica Noël, ou se faire bercer par les plats signatures de saison. Un croque-pétoncle avec un verre de pétillant naturel qu’aura déniché Vanya Filipovic, une mousse de foie de volaille incroyablement lisse et légère qui chante l’arrivée du printemps avec les premiers radis (que l’on doit aussi accompagner avec l’extra sot-l’y-laisse), des gnudi à la ricotta à la texture d’un cumulonimbus… Ici, on est assuré que chaque ingrédient de saison sera sublimé et adroitement accompagné d’un savoureux nectar.

Vinvinvin

Voici une buvette de quartier qui a tout pour elle. En plus de (très) bien boire (Brasserie Harricana, L’île de Garde et vins d’importation privée de Ward et associés), on y mange de délicieux petits plats où la simplicité frôle la perfection. Le menu est élaboré par Marina De Figueiredo (Candide), qui évoluera au fil des saisons. Un bel endroit à découvrir.

Nacarat

On se laisse d’abord éblouir par l’endroit chic, sophistiqué et avant-gardiste, avant de se laisser surprendre par un cocktail mariant audace et originalité, pour bonifier l’expérience client. L’été, on profite de la magnifique terrasse au troisième étage et de l’ambiance toujours branchée, peu importe le moment de la journée. Le menu nourriture, quant à lui, n’a rien à rougir à côté de l’impressionnante carte des cocktails : on se régale tout autant !

Poincaré Chinatown

Voici un bar qui a piqué ma curiosité dès le début en annonçant une carte des alcools « peu interventionnistes », puis en servant de la nourriture tout aussi originale. À boire, pensons vins nature, eaux-de-vie et cocktails inédits comme le « Martini de pas propre » avec gin et saumure maison, gin-tonic aux carottes ou shooter Gin-Kimchi. À manger, des petits plats à partager où conserves et fermentations côtoieront produits frais de saison. Intriguant tout ça, n’est-ce pas ?

Ratafia

À la recherche d’un apéro à la fois délicieux, raffiné, original et un brin décadent ? Je vous envoie au tout premier bar à dessert gastronomique de Montréal, le Ratafia. L’équipe entièrement féminine saura vous faire passer un agréable moment – que vous restiez pour une heure ou trois heures -, à découvrir les créations sucrées et/ou salées. À boire, on se laisse guider par Jared, qui n’hésitera pas à vous servir des bulles, du rouge, du blanc, du orange, du rosé, du vermouth ou un digestif pour gracieusement supporter votre repas. Il faut terminer par la « bombe », flambée directement à la table !

vinvinvin_montreal
L’Italie a sa mortadelle et son Lambrusco, le Québec a son baloney et son pétillant naturel rouge !
Cicchetti

Une visite suffira pour devenir accro du Cicchetti. Non seulement pour leur magnifique terrasse en été, mais pour l’ambiance, les gens, le bon jus et les cicchetti ; une spécialité et une tradition du nord de l’Italie, qui se veut être de petites bouchées pour parfaitement accompagner votre consommation, sans tout de même couper l’appétit pour le reste de votre soirée. Ouvert 7 jours, jusqu’à tard le soir.

Un Po Di Piu

Pour un apéro à l’italienne, c’est au Un Po Di Piu que ça se passe. Stratégiquement situé sur la rue de la Commune dans le Vieux-Port, vous serez charmé par l’endroit, le menu aperitivo et les cocktails qui vous feront croire en Italie.

assiettes_un_po_di_piu-min
Aucun mauvais choix au Un Po Di Piu

Bon apéro !

2 commenraires

2 réponses à “Pâtisseries incontournables de Montréal”

  1. Maryse Leclerc dit :

    Salut! Si tu passes par Québec, viens essayer le Mille et une pizza… C’est juste trop bon.
    Merci à toi!! 🙂

    • Tommy dit :

      Bonjour Maryse, merci, c’est noté !
      J’y suis allé, mais ça doit faire 6-7 ans au moins… À mes souvenirs, ce n’était pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *