Les meilleures pâtes à la sauce bolognaise de Montréal

moccione_restaurant

Les meilleures pâtes à la sauce bolognaise de Montréal

N.B. Ces restaurants ont sur leur menu des pâtes à la sauce bolognaise toute l’année. Si votre restaurant favori n’y est pas, dites-le-moi afin que j’investigue le cas !

 

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, des pâtes à la sauce bolognaise est un plat que je mange hiver, comme été. Si un des plats signatures du restaurant est les pâtes à la bolognaise, il est très rare que j’y résiste.

Parce que la sauce bolognaise est beaucoup plus qu’une simple sauce à la viande réconfortante. C’est un plat qui reflète une histoire, une famille, des mœurs. Il y a quelque chose sentimental… Déguster une sauce bolognaise venant soit d’une personne ou d’un restaurant est en quelque sorte une ouverture, ou encore un accès privilégié aux traditions familiales ; un accès VIP aux soupers du dimanche soir en famille !

moccione_restaurant
Maccheroni bolognaise du Moccione. Je n'ai pas trouvé meilleur jusqu'à ce jour.

Ma quête de la meilleure sauce bolognaise de Montréal n’est pas terminée, mais je peux tout de même vous partager mes dernières découvertes coups de cœur. Si votre sauce bolognaise préférée n’y figure pas, n’hésitez pas à me le faire savoir.

 

Top 5 – Meilleures sauces bolognaises de Montréal
Moccione

Je vais commencer par dire que j’ai eu une émotion dès ma première bouchée des maccheroni bolognaise du Moccione. Mon cœur s’est mis à battre plus fort et un sourire s’est affiché, après s’être remis de mes émotions et constaté que le plat devant moi était composé de la meilleure sauce bolognaise que j’aie mangée de ma vie. Ce n’est pas pour rien que les gens reviennent précisément pour ce plat, même en pleine canicule de juillet. Après m’avoir confié 2-3 petits secrets de cette sauce familiale, Luca, le chef, a terminé avec « … et tu ne peux pas savoir comment d’amour et de travail on met derrière… ». Voilà, tout est dit.

 

Luciano

En termes de trattoria familiale de quartier, il est très difficile de tomber plus à point que le Luciano. Et familiale dans tous les sens. D’abord, le chef Luciano est toujours en cuisine, entouré de sa famille, en reproduisant des recettes familiales. Puis, son menu est d’une simplicité même, que bambino se régalera tout autant que mamma et papà. La sauce à la viande représente très bien une expérience chez lui ; réconfortante, chaleureuse et délicieuse.

 

Le Petit Italien

Le Petit Italien est une institution d’Outremont depuis 1998. Après avoir connu un second souffle il y a quelques années avec une nouvelle équipe (Pablo Rojas et Evan Gubersky du Provision 1268, Christian Bisson anciennement du Mercuri et Alain Starosta, fondateur du Petit-Italien), l’objectif était clair : revenir aux sources avec ce qui avait fait la renommée de l’endroit il y a 20 ans ; des plats simples et savoureux, mais cette fois-ci, avec la touche du chef Pablo Rojas. Les pâtes font donc partie intégrante du menu, incluant le spaghetti à la riche sauce bolognaise, également disponible en demi-portion.

 

LioLà

J’y étais allé pour la pizza. J’ai flanché pour la bolognaise. J’ai eu un coup de cœur pour la Polpette. Mais, nous avons tout de même séparé une pizza. Vous savez maintenant tout ! À vrai dire, j’ai eu un coup de cœur pour toutes les sauces. Celle aux tomates, acidulée à souhait qui coupe parfaitement dans la richesse du polpette à base de veau et porc, dans le gras du fromage de la pizza, ou du corpulent arancino frit. Puis, la sauce bolognaise, tellement généreuse que l’on peut la savourer à même la fourchette. En plus du restaurant à Laval, un deuxième Liolà vient de s’installer dans le Mile-End et qui, j’en suis certain, plaira aux petits et grands du quartier.

P.S. La pizza est quand même très bonne ! Elle fait d’ailleurs partie de mes meilleures pizzas à Montréal.

 

Osteria Da Elda

Osteria Da Elda ne fait pas partie du décor de la rue Saint-Laurent depuis bien longtemps, mais j’espère de tout cœur qu’il restera ! Le menu est simple et concis, ce qui inspire confiance. Quelques antipasti qui changent selon ingrédients de saison, d’autres comme le fritto misto ou l’arancino qui sont là pour rester, puis une petite pelletée de plats principaux ; un poisson, une viande et des pâtes. Selon les ouï-dire de la chef Monick Gilles, plusieurs reviennent que pour les tagliatelles à la bolognaise. Cette dernière mijotée quelques heures avec une mirepoix et quelques épices est particulièrement très goûteuse avec un bon goût de bœuf, sur des notes poivrées. Il paraît qu’elle serait même approuvée par des habitants de Bologne… Tenez-le-vous pour dit !

liola_restaurant
Les généreux rigatoni à la sauce bolognaise du LioLà.
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire