Voici où boire du vin nature, vin orange et pet nat à Montréal

vin_nature_montreal

Voici où boire du vin nature, vin orange et pet nat à Montréal

Actuellement, les vins nature — de toutes les couleurs — et pet nat (pétillants naturels) ont vraiment la cote à Montréal. Non seulement parce que plusieurs vignobles québécois se sont lancés dans cette production, mais parce que nous buvons de manière disons plus… Raisonné ? Non, je ne dis surtout pas que les vins élaborés de manière traditionnelle ne peuvent pas être raisonnés — loin de là.

Je ne suis pas ici pour me mettre à dos tous les sommeliers du Québec. Mais, ce que je veux dire est qu’aujourd’hui, nous avons changé notre manière de boire. Aux grands classiques Chardonnay et Pinot noir vont s’ajouter des vins « l’fun », les vins de soif, des vins orange, des vins nature, des pet nat, des cidres… Ces vins en teneur moins élevés de sulfites ont un autre avantage non négligeable : moins de risques de maux de tête le lendemain !

À lire aussi : mes bars à vin préférés où prendre l’apéro.

vin_narure_bar_vins_montreal

Alors si vous ne visitez pas un restaurant apportez votre vin, voici les meilleurs choix de restaurants et bars à vin où vous pourrez boire une très chouette sélection de vins nature, de toutes les couleurs, pétillant ou non.

 

Restaurants et bars à vin où boire du vin nature

 

Pullman (et Moleskine)

Au risque de me tromper, le Pullman fut le tout premier bar à vin à Montréal. Fondée en 2004 par Catherine Bélanger, elle peut définitivement être fière de son premier « bébé », avec une impressionnante carte comptant plus de 500 étiquettes, ainsi qu’une cinquantaine de vins au verre en tout temps. Vin nature, orange, pet nat et compagnie y figurent assurément, elle-même vigneronne au Domaine Pinard et Filles, où elle et son équipe produit d’excellents vins nature. Le Pullman fait d’ailleurs partie de mes endroits préférés à Montréal où prendre l’apéro !

 

Vin vin vin

Le Vin vin vin est une buvette de quartier dont tous les quartiers devraient avoir à Montréal. Oui, on boit (très) bien – des vins plus « faciles » jusqu’au plus « funcky », mais on se régale également avec un menu saisonnier où la simplicité est à l’honneur.

  • http://vinvinvin.ca
  • 1290 rue Beaubien Est (Quartier Rosemont-La-Petite-Patrie, Métro Beaubien)

 

Vin papillon

Je crois que le Vin Papillon n’a plus besoin de présentation. Les amateurs de « bon boire et de bon manger » s’y retrouve plus souvent qu’autrement, ne serait-ce que pour siroter un pet nat avec l’assiette de jambon de la Petite-Bourgogne (un must !).

 

Bar St-Denis

Un autre petit bar de quartier qui fait bien les choses. Le duo Homsy-Gauthier, anciennement au Pied de Cochon, a voulu créer un environnement où il fait bon de s’y retrouver plusieurs fois par mois, sans nécessairement faire mal au portefeuille. La carte des bières, cocktails et vins est bien sympathique, tout comme le menu nourriture, dont on peut facilement prendre un repas complet, qui rendrait jaloux bien d’autres bars de quartier.

 

Larry’s (Et Lawrence)

C’est petit, chaleureux, on s’y rend matin, midi, après-midi, soir, fin de soirée… Si le personnel ne gagnerait pas la palme des plus accueillants (mais très professionnel, sans rancune), une chose est certaine est qu’au Larry’s, le bonheur passe par ce qu’il y a dans votre verre et dans votre assiette.

 

Petit Mousso

Si l’on ne peut se payer l’expérience du Mousso très souvent, heureusement que l’on peut profiter de son petit frère. Le menu à la carte propose des plats à l’image du chef Mousso-Rivard, où originalité et ingéniosité frôlent toujours l’audace. Le plaisir sera certainement doublé lorsque le sommelier vous guidera vers des vins parfois nature, parfois orange, parfois pétillants, mais toujours raisonnés.

 

Bar Cicchetti

Ahhh le Cicchetti ! Comment ne pas passer de bons moments soit accoudé au bar en discutant avec le charmant barman-copropriétaire Gabriel Lavallée, ou bien installé sur la terrasse une chaude soirée d’été. Un, deux verres — ou une bouteille avec de petits cicchetti et le tour est joué. L’endroit parfait où prendre l’apéro !

 

Labo Culinaire

Une carte 100% bio, des petits plats saisonniers élaborés par le talentueux chef Timothée Vielajus qui leur rendent magnifiquement honneur, un personnel compétent et un espace inspirant. Voici quelques bonnes raisons de visiter le Labo Culinaire prochainement, que ce soit pour l’apéro ou une soirée entière, confortablement installé sur leur terrasse.

 

Alma

Si vous avez toujours rêvé d’aller à Barcelone, je vous invite de ce pas au Alma, où l’ambiance, la chaleur, la nourriture et le bon vin d’Espagne règnent. Ils ont également une coquette terrasse, où profiter du trop bref été montréalais. À noter, walk-in seulement entre 16h et 18h30, puis sur réservation seulement pour le premier service à 18h45, ou le second à 20h45. Si vous souhaitez seulement déguster leur poulet rôti, churros et emporter une bouteille catalane, profitez du Tinc Set (à emporter seulement).

 

Boxermans

Pour moi, voici ma définition du Boxermans : bon petit jus, bon petit plat. Faites-moi confiance, ils arrivent toujours à dénicher les meilleurs vins nature du moment. Le menu à manger, quant à lui, n’est pas laissé-pour-compte ; vous vous régalerez.

 

Elena & Club Social P.S.

Oh non, il n’y a pas que de l’excellente pizza au Elena (l’une de mes préférées en ville) : assurez-vous que l’on y boit tout aussi bien ! Croyez-moi — et faites le test —, la pizza est un magnifique terrain de jeu découvrir toute sorte de vin. Orange, blanc, rouge, rosé, bulles… Que du plaisir !

 

Vin mon lapin (Casgrain)

Si vous me demandiez l’accord parfait avec leur délicieux poulet frit au levain, je vous envoie directement vers un pet nat. Parce que oui, le menu du Casgrain — remplaçant temporairement Vin mon Lapin —, n’offre que du poulet frit, avec quelques accompagnements et desserts. N’en reste-t-il qu’avec du bon poulet croquant et du bon jus, il y a tout pour passer un bon moment.

 

Buvette Cul Sec (et Pastaga)

Que ce soit à la buvette Cul Sec ou au Bistro Pastaga, le chef Martin Juneau est un grand, très grand amateur de vins nature et il le laisse paraître dans ses restaurants. Quelques petits snacks et verres (pas cul sec), suivi de petits plats plus élaborés chez le grand frère – toujours accompagné de vins nature, et le tour est joué.

  • http://cul-sec.ca
  • 29 rue Beaubien Est, Montréal (Rosemont-La-Petite-Patrie, Métro Beaubien)

 

Bar Loïc

Pour moi, Loïc est le secret le mieux gardé de Montréal. Les gens du quartier Saint-Henri l’adorent, mais on dirait qu’ils souhaitent le garder pour eux… Alors oui, je vous confirme que le détour vaut définitivement la peine ! Si vous décidez d’y passer votre soirée, voici mon conseil : apéro au Loïc, repas au Tuck Shop et dessert au Dalla Rose. Go big or go home— vous me remercierez.

  • barloic.ca
  • 5001 rue Notre-Dame Ouest (Quartier Saint-Henri, Métro Place Saint-Henri)

 

Rouge Gorge

Imaginez-vous sur une terrasse, bien accompagné, une chaude soirée d’été, à déguster un Orange Julep, avec un savoureux petit plat bien fait. Si ça ne frôle pas la perfection, je ne sais pas quoi vous dire ! En tout cas, si vous souhaitez faire de cette soirée une réalité, rendez-vous au Rouge Gorge. Et si vous n’aimez pas les vins orange, ne vous en faites pas : ils ont une des caves les plus garnies de la ville.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire