15 restaurants incontournables du Vieux-Montréal

graziella_montreal_restaurant

15 restaurants incontournables du Vieux-Montréal

La vie est trop courte — et notre argent est trop précieux —, pour vivre une mauvaise expérience dans un restaurant ou un café dans le Vieux-Montréal. C’est en sillonnant, en patrouillant, mais surtout en « mangeant le quartier », que je peux sincèrement vous proposer mes 15 meilleurs restaurants incontournables où même si vous êtes peut-être entouré de touristes, vous aurez la conscience libre de ne pas être dans un restaurant « trappe à touriste » : vous allez bel et bien savourer le meilleur de Montréal.

Cela dit, je ne vous mentirai pas : vous allez vraisemblablement débourser quelques dollars de plus, puisque vous êtes dans le Vieux-Montréal. Mais, pourquoi ne pas en profiter pour arriver plus tôt (ou repartir plus tard) en marchant les environs, tirer profit de l’ambiance du quartier et des activités… Chaque sou sera justifié !

Adieu les « trappes à touristes » ; voici 15 restaurants incontournables du Vieux-Montréal

 

Le Club Chasse et Pêche et Le Serpent

Les restaurants Club Chasse et Pêche et Le Serpent, appartenant aux mêmes propriétaires, sont littéralement deux incontournables du Vieux-Montréal. Si le premier propose des classiques qui traversent le temps avec brio (j’y ai d’ailleurs mangé les meilleurs ris de veau de ma vie), le second offre davantage des plats inspirés de l’Italie. Le plat de linguini avec speck, amandes, chou-fleur et truffe hachée restera gravé dans ma mémoire à tout jamais.

club_chasse_peche_montreal_orgetto
Onglet de boeuf Wagyu et orgetto du Club Chasse et Pêche
Ikanos

Ikanos est le repère absolu à poissons et fruits de mer du Vieux-Montréal. On laisse la barre du navire au chef Mentzas, qui nous fera voyager dans son pays d’origine, la Grèce. Il maîtrise également à perfection le four Josper (le premier à détenir ce four à Montréal), ce qui donne des résultats absolument délicieux. D’ailleurs, sa pieuvre grillée est, selon moi, la meilleure à Montréal. Je sais, je sais… Il y a d’exquises pieuvres à Montréal, mais je n’ai encore rien goûté de meilleur !

ikanos_montreal
Loup de mer au four Josper, un autre classique du © Ikanos
Pastel

Jason Morris est un chef que je classe dans la section « chef-génie » de Montréal. Alliant techniques impeccables, audace et créativité, toutes ses créations sont dignes de mention. C’est également avec une zénitude irréprochable qu’il dirige sa cuisine : c’est beau à voir ! Enfin, si vous cherchez un restaurant plus téméraire où Jason n’a pas peur de briser les conventions, vous devez absolument vivre l’expérience de son premier restaurant, Le Fantôme.

homard_pastel_restaurant_le_cuisinomane
Le Homard. Restaurant Pastel
Graziella

Graziella Battista est une grande chef inspirante, dont son restaurant éponyme est une fierté de Montréal, et ce, depuis 2007. Elle y sert une cuisine qui rend considérablement honneur à son pays d’origine, où saveurs riment avec élégance et délicatesse. Ce n’est qu’à travers une poignée d’antipasti, de primi et secondi, qu’elle parvient à nous faire voyager en Italie. Un de ses plats fétiches ? L’ossobuco de veau servi avec gremolata et déposé sur un crémeux et classique risotto à la Milanaise.

graziella_montreal_restaurant
© Restaurant Graziella
James Le Restaurant

Pour un déjeuner (dont chef Éric Gonzalez proclame étant le plus sous-estimé du quartier), un lunch ou un souper avec panache et qui vous déconnectera complètement du va-et-vient du Vieux-Montréal, difficile de demander mieux que le restaurant James, situé à l’intérieur du chic hôtel Le St-James. L’impressionnant passé du chef — l’un des seuls chefs québécois à avoir reçu la formation complète de Joël Robuchon en France —, ne ment pas. Son menu est inspiré des saveurs d’ici et du monde, puis est dicté selon les meilleurs ingrédients qu’il peut avoir sous la main. Je ne peux passer sous le silence la présentation des assiettes, digne des plus grands restaurants de la ville.

burrata-restaurant-st-james-le-cuisinomane
La burrata - James le Restaurant
Monarque

Bistro français de style brasserie d’un côté, bistro-chic de l’autre : c’est de cette manière que le duo père-fils Bastien a voulu créer leur restaurant de rêve, et je dois dire que c’est réussi. Chaque espace a sa propre ambiance, son propre décor, son propre menu. Os à la moelle, tartare de bœuf, bouillabaisse, sandwich de short-rib de bœuf braisé et autres classiques agrémentent le côté brasserie, tandis que du côté salle à manger, le menu 4 services qui est proposé est un peu plus raffiné et adapté à l’environnement. D’un côté ou de l’autre, il n’y a pas mauvais choix : suffit simplement de choisir quelle expérience vous souhaitez vivre.

restaurant_monarque_montreal
Salle à manger du Monarque
Mélisse

Matin, midi ou soir, le Mélisse est l’endroit tout indiqué pour s’y arrêter quelques minutes — ou quelques heures. Le jour, on a droit à un menu tout en fraîcheur : tartines, salades, soupes et quelques plats composés, puis sur le coup de 17h, le Mélisse se met en mode souper. On boit bien, on mange bien, sans oublier que l’on peut y bruncher le weekend. L’été, on profite également de la terrasse.

https://www.restaurantmelisse.com

restaurant_melisse_montreal
Tartine porchetta - © Restaurant Mélisse
Parliament Pub & Parlour

Je qualifierais le Parliament comme un « gastro-pub », où les classiques britishs sont habilement travaillés par le chef Chanthy Yen. Les petits accrochages ici-et-là lors de ma soirée n’ont pas été assez dramatiques pour ne pas vous recommander cet endroit. J’ai beaucoup aimé la chaleur et l’ambiance pub que le Parliament offre. Sans oublier que le weekend, on brunch !

https://www.parliamentmtl.com

parliament_montreal_pub
Parliament Pub & Parlour
Stash Café

L’élégance à la polonaise, rien de moins : ce n’est pas pour rien que le Stash Café fêtera son demi-centenaire dans moins de deux ans. Ici, bortsch, pierogis, bigos, golabki — mon plat polonais préféré —, et plusieurs autres spécialités polonaises sont servis comme la tradition le veut. Les pierogis sont encore aujourd’hui faits à la main, et on y sert même un brunch typique le weekend.

http://restaurantstashcafe.ca

stash_cafe_montreal
Golabki - © Stash Café
Un Po Di Piu

Pour moi, le Un Po Di Piu est le lunch ou l’apéro à l’italienne parfait dans le Vieux-Montréal. La Bruschetta aux champignons est phénoménale, les gnocchis dont les garnitures évoluent au fil des saisons sont comme des nuages, tout comme la focaccia. Le menu spécial apéritivo, accompagné d’un spritz ou d’un bon vin raisonné est le parfait prélude d’une belle soirée. L’été, on succombe également à la salade de thon confit, bien installé sur la terrasse.

bruschetta_un_po_di_piu-min
Bruschetta aux champignons - Un Po Di Piu
Da Emma

Entrer chez Emma, c’est littéralement pénétrer dans un autre univers. Au diable le décor et les plats instagrammables : je vous suggère même de fermer votre téléphone. Au restaurant Da Emma, c’est dans l’assiette que ça se passe, avec des recettes italiennes traditionnelles, dignes d’une osteria. Si vous en êtes à votre première visite, le service peut être rude, mais une fois les premiers pas franchis, tout se replace et vous serez entre bonnes mains pour passer une soirée magique !

  • Aucun site internet. Il faut le voir pour le croire ! 🙂
da_emma_vieux_montreal_restaurant
Emma. ©Da Emma
Jellyfish crudo + charbon

Nourriture impeccable, décor grandiose, facture salée, mais justifiée. L’endroit est simplement sublime et les fois que je m’y suis attablé, j’ai beaucoup aimé les créations du chef Masson-Duceppe, qui maîtrise à perfection le cru et son grill au charbon. Côté cru, le tartare et le crudo de thon sont très fameux. Côté charbon, le copieux demi-poulet au boursin et n’importe quelle coupe de viande vous rassasieront.

http://www.jellyfishcrudocharbon.com/

poulet_boursin_jellyfish_crudo_charbon_restaurant
Poulet au boursin - © Jellyfish Crudo + Charbon
Olive & Gourmando

Dans les années où le Vieux-Montréal avait grandement besoin d’amour, Olive & Gourmando y était à vendre du pain, des sandwiches, quelques salades et pâtisseries, en s’adaptant constamment à une clientèle en pleine évolution. Plus de 20 ans plus tard, on peut dire mission accomplie à la chef et propriétaire Dyan Solomon, qui a su bâtir une très solide réputation en restant toujours fidèle à ses valeurs et convictions. Encore aujourd’hui, tout est fait maison ; des sauces, jusqu’au porc rôti qui agrémente leur fameux sandwich cubain. Non, ce n’est pas un lunch qui va vous couter 10$. Mais, pour moi, chaque sou vaut leur pesant d’or.

olive_gourmando
Un incontournable du Vieux-Montréal © Olive et Gourmando
Bloom sushi

L’adresse végane par excellence non seulement dans le Vieux-Montréal, mais dans l’ensemble de la ville. On se laisse emporter dans l’univers du botanique du Bloom à travers les salades, petits plats, nigiris, hosomakis et futomakis entièrement véganes. On ne doit pas être végétarien pour découvrir la cuisine créative du Bloom ; seulement ouvert d’esprit !

À lire aussi : ma critique du restaurant Bloom Sushi

https://bloomsushi.com/fr/

bloom_sushi_montreal
Le Moulin rouge - Bloom Sushi ©Patricia Brochu
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire