La vie est trop courte — et notre argent est trop précieux —, pour vivre une mauvaise expérience dans un restaurant ou un café dans le Vieux-Montréal. C’est en sillonnant, en patrouillant, mais surtout en « mangeant le quartier », que je peux sincèrement vous proposer mes 15 meilleurs restaurants incontournables où même si vous êtes peut-être entouré de touristes, vous allez bel et bien savourer le meilleur de Montréal.

Cela dit, je ne vous mentirai pas : il est possible que vous déboursiez quelques dollars de plus, puisque vous êtes dans le Vieux-Montréal. Mais, pourquoi ne pas en profiter pour arriver plus tôt (ou repartir plus tard) en marchant les environs, tirer profit de l’ambiance du quartier et des activités… Chaque sou sera justifié !

 

 

Mon top 12 meilleurs restaurants du Vieux-Montréal

 

 

01 /11

Club Chasse et Pêche et Le Serpent

Les restaurants Club Chasse et Pêche et Le Serpent, appartenant aux mêmes propriétaires, sont littéralement deux incontournables du Vieux-Montréal. Si le premier propose des classiques qui traversent le temps avec brio (j’y ai d’ailleurs mangé les meilleurs ris de veau de ma vie), le second offre davantage des plats inspirés de l’Italie. Le plat de linguini avec speck, amandes, chou-fleur et truffe hachée restera gravé dans ma mémoire à tout jamais.

À lire aussi : ma critique du Club Chasse et Pêche

serpent_montreal
02 /11

Monarque

Bistro français de style brasserie d’un côté, bistro-chic de l’autre : c’est de cette manière que le duo père-fils Bastien a voulu créer leur restaurant de rêve, et je dois dire que c’est réussi. Chaque espace a sa propre ambiance, son propre décor, son propre menu. Os à la moelle, tartare de bœuf, bouillabaisse, sandwich de short-rib de bœuf braisé et autres classiques agrémentent le côté brasserie, tandis que du côté salle à manger, le menu 4 services qui est proposé est un peu plus raffiné et adapté à l’environnement. D’un côté ou de l’autre, il n’y a pas mauvais choix : suffit simplement de choisir quelle expérience vous souhaitez vivre.

Lire mon entretien avec le chef-propriétaire Jérémie Bastien

03 /11

Sabrosa

On est en plein cœur de la Place Jacques-Cartier, mais on n’est pas du tout dans un restaurant attrape-touriste. La belle surprise que j’ai eue en quittant ce restaurant, alors que j’étais à la fois rassasié et ravi de pouvoir recommander un restaurant dans ce coin très prisé du Vieux-Montréal. On y propose une cuisine latino-américaine qui fait plaisir à manger, autant été qu’hiver. Le tiradito de saumon est juste assez percutant en acidité avant de fondre en bouche, le tacos birria est peut-être exactement ce que vous aurez besoin avant d’attaquer la neige (n’oubliez pas le bon trait de jus de lime et de tremper dans le riche consommé), et le loup de mer entier, même s’il mérite un peu de travail, vous serez récompensé lorsque la chair sera mise au chaude à l’intérieur de la tortilla. À votre place je passerais droit aux tacos al pastor, en optant davantage pour la tostada albacore ou le faux-filet, si vous avez une rage de viande. J’ai beaucoup aimé l’attention portée sur les différentes sauces maison très savoureuses et équilibrées, omniprésentes tout au long du repas.

On s’hydrate aux cocktails et on profite de l’ambiance festive !

04 /11

Graziella

Graziella Battista est une grande chef inspirante, dont son restaurant éponyme est une fierté de Montréal, et ce, depuis 2007. Elle y sert une cuisine qui rend considérablement honneur à son pays d’origine, où saveurs riment avec élégance et délicatesse. Ce n’est qu’à travers une poignée d’antipasti, de primi et secondi, qu’elle parvient à nous faire voyager en Italie. Un de ses plats fétiches ? L’ossobuco de veau servi avec gremolata et déposé sur un crémeux et classique risotto à la Milanaise.

spaghetti_homard_graziella_le_cuisinomane
05 /11

Caffe Un Po Di Piu

Pour un apéro à l’italienne, c’est au Un Po Di Piu que ça se passe. Stratégiquement situé sur la rue de la Commune dans le Vieux-Port, vous serez charmé par l’endroit, le menu et les cocktails rendant toujours honneur à la tradition. À manger, on ne peut pas se tromper avec les pâtes fraîches, les polpettes ainsi que les plats de légumes, évoluant toujours avec les saisons.

Lire ma critique du Un Po Di Piu ici

caffe_un_po_di_piu_vieux-montreal
06 /11

Helena

La chaleur du Portugal — sans oublier son abondance de poissons et fruits de mer —, s’invitent gracieusement à la table de la cheffe Helena Loureiro, et ce, pour le grand plaisir de ses clients. À travers petits plats à partager, poisson entier grillé, riz crémeux aux fruits de mer ou une belle pièce de viande grillée à point, on découvre une cuisine juste, authentique et savoureuse. Un passage chez Helena ne serait d’ailleurs pas complet sans avoir dégusté sa fameuse pieuvre !

07 /11

Mélisse

Matin, midi ou soir, le Mélisse est l’endroit tout indiqué pour s’y arrêter quelques minutes — ou quelques heures. Le jour, on a droit à un menu tout en fraîcheur : tartines, salades, soupes et quelques plats composés, puis sur le coup de 17h, le Mélisse se met en mode souper. On boit bien, on mange bien, sans oublier que l’on peut y bruncher le weekend. L’été, on profite également de la terrasse.

restaurant_melisse_montreal
08 /11

Olive & Gourmando

Dans les années où le Vieux-Montréal avait grandement besoin d’amour, Olive & Gourmando y était à vendre du pain, des sandwiches, quelques salades et pâtisseries, en s’adaptant constamment à une clientèle en pleine évolution. Plus de 20 ans plus tard, on peut dire mission accomplie à la chef et propriétaire Dyan Solomon, qui a su bâtir une très solide réputation en restant toujours fidèle à ses valeurs et convictions. Encore aujourd’hui, tout est fait maison ; des sauces, jusqu’au porc rôti qui agrémente leur fameux sandwich cubain. Non, ce n’est pas le lunch à une dizaine de dollars, mais une fois de temps en temps, ça fait toujours très plaisir.

09 /11

Pub Wolf and Workman

À la lumière de ses grands frères le Burgundy Lion et le Bishop & Bagg, le Wolf and Workman rend adroitement honneur aux grands pubs londoniens : chaleureux, invitant et festif, avec un menu d’inspiration britannique créé à partir d’ingrédients locaux. Scotch egg avec un œuf de cane, polpette d’agneau, tourte au poulet (chicken pot pie) ou au bœuf Stroganoff, sans oublier un emblème de la cuisine british, le poulet tikka masala. On boit des bières semi-industrielles, des vins d’importation privée et de très bons cocktails.

Pub-wolf-and-workman-le-cuisinomane
10 /11

La Catrina

Situé dans le Vieux-Port avec une magnifique terrasse stratégiquement localisée pour vivre pleinement l’ambiance et l’effervescence du quartier, le restaurant La Catrina saura certainement vous charmer à coup de tacos et mezcal. Une entrée d’esquites avec tortillas et guacamole, quelques tacos et c’est le bonheur. Si la gourmandise vous prend, le birria taco à la brisket est superbe.

birria_tacos_montreal_best
11 /11

Da Emma

Entrer chez Emma, c’est littéralement pénétrer dans un autre univers. Au diable le décor et les plats instagrammables : je vous suggère même de fermer votre téléphone. Au restaurant Da Emma, c’est dans l’assiette que ça se passe, avec des recettes italiennes traditionnelles, dignes d’une osteria. Si vous en êtes à votre première visite, le service peut être rude, mais une fois les premiers pas franchis, tout se replace et vous serez entre bonnes mains pour passer une soirée magique !

  • Restaurant Da Emma, Rue de la Commune Ouest, Montréal, QC, Canada

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *